Le Mag Sport Auto

La Formule 1 souhaite respecter l’environnement, objectif zéro carbone !

formule 1

C’est dit ! Au moment de l’échéance de 2030, la Formule 1 devra être en mesure de respecter son propre engagement à savoir, zéro émission de carbone. Chase Carey, le patron de la F1, ainsi que le Président de la FIA, Jean Todt, viennent de confirmer leur engagement conjoint pour oeuvrer au maximum en faveur de la cause environnementale.

Formule 1 : pollué moins, tout en inspirant

Alors, évidemment, nous n’allons pas critiquer la prise de conscience mondiale en faveur de notre planète ni même tomber dans des propos démagogiques déjà tenus par certains. L’idée n’étant pas de revenir au temps de chevaux et des chars mais de faire le maximum, chacun de son côté, pour émettre moins de polluants. Comme le prônent d’ailleurs, déjà, plusieurs pilotes de Formule 1, injustement critiqués.

Aussi, la Formule 1 est une discipline automobile des produits polluants comme l’essence, l’huile et différents liquides nécessaires au bon fonctionnement des mécaniques. Néanmoins, en tant que discipline reine, cette dernière met en oeuvre, régulièrement, des technologies novatrices contribuant à rendre nos véhicules de toujours moins gourmands en essence et autres. Sachant que 20 monoplaces disputant une vingtaine de G.P par an ne polluent que de façon mesurée. Mais la cible reste facile, puisque la Formule 1 fait office de vitrine, à tous les niveaux.

Quoiqu’il en soit, les propos de Todt et Carey ont été relayés par le site officiel de la Formule 1, les voici :

Chase Carey, président et chef de la direction de Formule 1, a déclaré:
«Au cours de ses 70 ans d’existence, la F1 a mis au point de nombreuses technologies et innovations qui ont contribué de manière positive à la société et à la lutte contre les émissions de carbone. De l’aérodynamique à la conception des freins, les progrès réalisés par les équipes de F1 ont profité à des centaines de millions de voitures sur la route« .

« Peu de gens savent que le bloc d’alimentation hybride F1 actuel est le plus efficace au monde. Il fournit plus de puissance avec moins de carburant, et donc de CO2, que toute autre voiture. Nous pensons que la F1 peut continuer à être un chef de file du secteur de l’automobile. avec le secteur de l’énergie et de l’automobile à fournir le premier moteur à combustion interne hybride zéro carbone au monde qui réduit considérablement les émissions de carbone dans le monde ».

«En lançant la toute première stratégie de développement durable de la F1, nous reconnaissons le rôle crucial que toutes les organisations doivent jouer pour s’attaquer à ce problème mondial. En tirant parti de l’immense talent, de la passion et de la volonté d’innovation de tous les membres de la communauté F1, nous espérons avoir un impact positif significatif sur l’environnement et les communautés dans lesquelles nous opérons. Les actions que nous mettons en place à partir d’aujourd’hui réduiront notre empreinte carbone et nous assurerons d’être zéro carbone zéro d’ici 2030. »

Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) a déclaré:
«Notre engagement en faveur de la protection de l’environnement mondial est crucial. La FIA se félicite de cette initiative de Formule 1. C’est non seulement très encourageant pour l’avenir du sport automobile, mais cela pourrait aussi apporter de grands avantages à la société dans son ensemble. »

« Cette stratégie est conforme aux initiatives lancées il y a quelques années par la FIA avec la création du programme d’accréditation environnementale, plus récemment avec la commission Environnement et développement durable de la FIA, et des recherches sur les carburants renouvelables. En outre, en 2014, nous avons introduit l’alimentation hybride unité dans la Formule 1, ce qui était essentiel pour le développement de la catégorie la plus élevée du sport automobile« .

« C’est la même raison qui nous a amenés à maintenir cette philosophie dans le cadre des règlements de Formule 1 applicables à partir de 2021. Avec la participation des équipes, des pilotes, des nombreuses parties prenantes de la F1 et, surtout, des millions de fans à travers le monde, la FIA et Formule 1 s’engagent à stimuler le développement et à faire en sorte que le sport automobile se développe en tant que laboratoire d’innovations bénéfiques pour l’environnement.

Formule 1 : les gommes de 2020 ne donnent pas satisfaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR