Le Mag Sport Auto

L’avenir de Romain Grosjean en Formule 1 est-il compromis ?

romain grosjean

Cela chauffe, chez Haas F1 ! Et il semblerait que le fusible se trouve du côté des pilotes. Romain Grosjean, en particulier, qui pourrait ne pas être renouvelé pour l’année prochaine. Car Kevin Magnussen, lui, dispose d’un contrat pour 2020.

Haas F1 : d’où vient le problème ?

Günther l’avait confessé, après le Grand-Prix de Grande Bretagne, le duo de pilotes de Haas est remis en question. L’Italien évoquait d’ailleurs une « alchimie » qui ne se faisait peut-être pas, entre le Français et le Danois. Sont-ils responsables de la situation de l’équipe ? Où le problème vient-il plutôt des concepteurs et/ou ingénieurs de la formation américaine ? A moins que ce ne soit la Direction, qui ne joue pas correctement son rôle. Difficile de juger, de l’extérieur.

Néanmoins, ce sont les bourdes des pilotes, sur la piste, qui enveniment la situation. En effet, à défaut de signer de bons résultats, Haas a besoin de voir l’arrivée de chaque course, avec les deux monoplaces. Pour engranger des informations. Afin de comprendre puis de progresser. Or, trop souvent, les deux hommes se frictionnent, entre-eux, ou avec d’autres pilotes. Et en Angleterre, le contact entre ces deux-là a provoqué leurs abandons respectifs. « Inacceptable« , pour Steiner, qui sous-entendait que du changement pourrait être au programme, prochainement.

Bien sûr, contrairement à ce que racontait une rumeur peu crédible (sortie de nul part…), il n’est pas question de les remplacer pour le moment. Cependant, plusieurs candidats à un baquet, en 2020, sont en lice. Esteban Ocon fait peut-être partie du lot. Reste à définir si cela pourrait aboutir sur un partenariat entre Haas et Mercedes. D’autant que Ferrari ne parvient pas à imposer ses choix à l’équipe américaine, qui reste indépendante. Et nous savons que Toto Wolff envisage de propulser une autre équipe que Williams et Racing Point.

Le cas de Kevin Magnussen est différent de celui de Romain Grosjean. Car, depuis plus d’un an, le tricolore commet beaucoup de fautes. De plus, il adopte souvent une attitude déplacée voire, négative. De manière plus globale, il ne semble pas être en mesure d’incarner le leader que Haas voyait en lui. A l’inverse, le Danois fait preuve d’une vraie vitesse de pointe. Et s’il n’a pas marqué souvent des points cette saison, sans l’erreur stratégique de Monaco, il aurait sans doute terminé dans le top six. C’est d’ailleurs lui qui a marqué la majorité des points de l’équipe, cette année.

Néanmoins, il commet lui aussi de plus en plus d’erreurs. Entre sa sortie en qualifications au Canada (qui a ruiné la séance des deux pilotes), son mauvais placement sur la grille en Autriche (avec pénalité à la clé) ou encore, la friction avec son coéquipier à Silverstone, Kevin traverse une mauvaise période. Au point de voir son contrat cassé, pour 2020 ? Probablement pas. Pas encore, tout du moins. Mais il va devoir se reprendre rapidement…

Romain Grosjean déjà « en dehors » ?

Pour Romain, par contre, la messe semble déjà dite. Son tête à queue à la sortie des stands, en Angleterre, symbolise bien sa traversée du désert. Aussi, les chances de le revoir l’an prochain chez Haas s’amenuisent, course après course. Reste à définir qui lui sera préféré. On peut penser à Nico Hülkenberg, plus en odeur de sainteté chez Renault. Ceci étant dit, ses relations complexes avec la direction de Haas et surtout, avec Kevin Magnussen, semble l’écarter. A moins que le Danois ne soit viré…

Esteban Ocon incarne aussi une belle option, comme évoqué plus haut. Reste, aussi, la perspective d’engager un jeune pilote. Nous serons très certainement fixés d’ici la rentrée prochaine. Concernant Romain, en cas de fin d’aventure avec Haas, reste à savoir si quelqu’un d’autre serait prêt à l’engager. Car en dehors de Williams, on ne voit pas trop qui aurait envie de lui confier un volant. A ce titre, les deux prochains Grand-Prix seront sans doute cruciaux, quant à son avenir en Formule 1…

Formule 1 : Honda a dépassé les espérances de Red Bull Racing

One Comment

  1. dartagnan

    14 septembre 2019 at 6 h 46 min

    La F1 c’est un peu comme en Karting, sauf que la plupart des pilotes ont déjà fait leurs preuves dans les catégories F3 et F2.
    On le constate à chaque course, les gagnants son ceux qui disposent de la meilleur voiture. D’accord le pilote dois être aussi efficace, mais si vous avez 100 CV de moins que les autres, vous ne pouvez pas lutter, donc attaque à outrance et…casse gueule, et sorties de routes.
    En gros lorsque q’une équipe fait de mauvais résultat , c’est ..TOUJOURS à cause du pilote ,mais pas de la voiture !!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR