Le Mag Sport Auto

Les 120 ans de Renault célébrés à Epoqu’auto

Pour ses 120 ans, l’illustre marque française Renault était à l’honneur au salon Epoqu’auto 2018. Plateau dédié, clubs présents et pilotes ayant fait l’histoire de Renault, tout y était pour assurer un superbe anniversaire à la firme chère à Louis Renault.

Impossible à manquer

Deux choses étaient impossibles à manquer en ce salon Epoqu’auto 2018. La première concernait les organisateurs. En effet, pour l’une des plus grandes manifestations françaises de voitures anciennes, il était pour eux impossible de rater le 120ème anniversaire de l’un des tout premiers constructeurs de voitures français, Renault.

Aussi, pour marquer le coup, ces derniers ont-ils souhaité réaliser quelques chose d’immanquable. C’est ainsi qu’un stand dédié aux 120 ans de Renault prenait place à Epoqu’auto 2018. Installé sur près de 400 m² de surface d’exposition, ce dernier contenait ainsi nombre de voitures emblématiques ayant fait l’histoire de la marque.

Prénommé « Renault, des voitures à vivre », le mot d’ordre était d’exposer des autos montrant le savoir-faire de la marque pour répondre aux attentes du public. Ces dernières étaient donc choisies selon plusieurs critères. Des premières créations de Louis Renault, comme la Renault Type A de 1898, destinée à faciliter l’usage de l’automobile, au Renault Espace, dont l’habitacle modulable représentait une véritable révolution à l’époque, tout y était. Les passionnés de la marque pouvaient également admirer plusieurs R5 et le soin accordé à la sécurité des passagers.

Enfin, comment ne pas accorder, sur Le Mag Sport Auto, un peu de la place dévolue à une autre partie historique de l’entreprise Renault, ses voitures de course ! Nervasport des records de 1934, RS01 du championnat du monde de Formule 1 1977 et bien sûr, l’une des plus emblématiques, la Renault 5 Turbo. Là encore, l’exposition ne manquait de rien. Les fans de sport et de course pouvaient être comblés.

Preuve de l’engouement pour cet évènement, deux des pilotes emblématiques de la marque étaient également présents. Jean Ragnotti et Alain Serpaggi, anciens pilote sur Renault 5 Turbo, notamment, représentaient en effet le constructeur sur le salon. Succès assuré au vu du nombre de passionnés et de fans constamment autour de ces deux derniers, le second en profitant également pour faire la promotion de son livre « Une vie au volant ».

Un second stand rempli

Cet énorme plateau présenté par Renault Classic n’était cependant pas le seul consacré à Renault. En effet, comme pour de nombreuses marques (Citroën-DS, Peugeot,…), l’on pouvait également trouver un stand regroupant les différents clubs de la marque, mais aussi d’Alpine.

Ce sont, ainsi, pas moins de 19 organisations qui se retrouvaient pour exposer certaines de leurs voitures. Renault Alliance Club Passion, International Turbo 5, Renault Rambler Club de France, ou encore amicales Avantime et A310 4 cylindres, plus d’une trentaine de voitures étaient exposées sur cette partie du salon. Des Renault 12 ou 16 aux Avantime en passant par un Spider, la diversité accordée au choix des voitures était l’un des points forts de cette partie du salon.

Tous regroupés sous la bannière de la FCRA (Fédération Française des Clubs Renault et Alpine), il ont travaillé en étroite collaboration avec Renault Classic pour l’évènement. Préparé depuis cet été, rien n’était ainsi laissé au doute.

La fédération aux 95 clubs adhérents pouvait également se féliciter du passage des ex-pilotes Renault Ragnotti et Serpaggi, dont l’on a parlé quelques lignes au-dessus. Ces derniers apportaient, en effet, encore un peu plus d’intérêt à un salon déjà loin d’en manquer. Présents sur des manifestations à grand succès telles que Le Mans Classic, l’ensemble des participants n’hésitaient pas à souligner celui du salon cette année.

C’est ainsi que les 120 ans de Renault ont été célébrés au salon Epoqu’auto 2018. Avec une exposition très bien garnie, suivant un fil conducteur de qualité et la présence de pilotes pour surpasser l’aspect mécanique, les organisateurs peuvent être sûrs d’avoir organisé une nouvelle fois les choses d’une excellente manière. Pour un constructeur tel que Renault, l’on en attendait pas moins de leur part.

Lamborghini remplaçait Ferrari en exposition sur Epoqu’auto 2018 [Reportage]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR