Le Mag Sport Auto

Marquez s’impose en MotoGP et prend le leadership (Argentine)

Moto GP, Honda Repsol

Honda Repsol est bel et bien de retour au premier plan ! Après avoir signé la pole position du Grand-Prix d’Argentine de Moto GP, Marc Marquez est allé s’imposer devant un Valentino Rossi pugnace en 1ère partie de course, avant le changement de moto imposé par les pouvoirs sportifs. En remportant cette épreuve, le pilote ibérique prend la tête du championnat du monde des pilotes, devant Rossi, ce dernier réalisant, lui aussi, une bonne opération.

Moto GP : Marquez facile, Rossi verni

Surclassé par Lorenzo et Dovizioso après le départ, en dépit de sa pole position, Marc Marquez a repris le commandement du Grand-Prix d’Argentine dès le deuxième tour pour ne plus jamais lâcher sa position de leader. Pourtant, avant le changement de moto imposé, Valentino Rossi se présentait comme son plus dangereux rival dans l’optique de la course à la victoire. Mais de manière assez étrange, l’Italien allait perdre de sa superbe avec sa 2ème Yamaha pour dégringoler au classement face à la Suzuki de Vinalès, d’abord, puis les deux Ducati de Iannone et Dovizioso, ensuite. Mais c’était sans compter sur la bonne étoile du « Doctor », qui profitait de la chute de Vinalès puis de l’accrochage entre les deux Ducati pour récupérer la 2ème marche du podium. Très belle opération pour Rossi, au classement général, qui s’installe ainsi au 2ème rang. D’autant que derrière, Jorge Lorenzo a d’abord vécu un début de course très moyen avant de chuter. Après l’arrivée, Valentino ne cachait pas sa satisfaction :

« Je suis content d’avoir pu faire la seconde partie de la course parce qu’après avoir eu une bonne bagarre avec Márquez sur la première partie, lorsque je me sentais bien et que je pouvais doubler, j’ai eu beaucoup de soucis avec le pneu arrière sur ma seconde moto, je n’avais pas de feeling et je ne pouvais pas freiner comme je le souhaitais. Les conditions étaient très difficiles après la pluie de la nuit dernière, nous étions en retrait vendredi, avec beaucoup de difficultés sur la moto, ces vingt points sont donc très importants pour moi et je suis très heureux pour le team parce que c’est notre premier podium cette saison. J’attaquais et j’étais très proche de la limite. Iannone a été un peu trop agressif quand il m’a doublé, il était impossible de passer alors j’ai élargi et il m’a passé. J’ai essayé de contre-attaquer mais je n’avais pas assez de grip ou de vitesse pour le faire alors je suis resté derrière lui. Je l’ai ensuite vu chuter à côté de Dovizioso, il l’a malheureusement emporté avec lui et j’ai eu beaucoup de chance d’arriver en seconde position »

Autre pilote plutôt chanceux en Argentine, Dani Pedrosa hérite de la troisième place et complète ainsi le succès du Team Repsol Honda, de retour aux affaires cette saison, c’est un fait ! Derrière ce trio, le classement a de quoi surprendre. 4ème du jour, Eugène Laverty (Aspar MotoGP Team) réalisait une grande performance, au même titre que Hector Barbera (Avintia), 5ème, alors que son coéquipier, Loris Baz, chutait plus tôt dans la course. Au 7ème rang, c’est la surprise du chef avec une Aprilia, celle de Stefan Bradl, qui décroche le meilleur résultat de la marque italienne depuis son retour en Moto GP. Il se classe juste derrière la Yamaha de Pol Espargaro. Aprilia qui fait le plein de point, Alvaro Bautista terminant 10ème de l’épreuve.

Sur la seconde Yamaha Tech 3, Bradley Smith prenait la 8ème place avec un autre invité surprise dans sa foulée, Tibo Rabat, 9ème sur la Honda Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. Avec seulement 13 pilotes à l’arrivée, ce Grand-Prix d’Argentine aura fait beaucoup de dégâts…Au championnat, Marquez compte 8 points d’avance sur Rossi et 14 unités sur son coéquipier, Pedrosa.

Classement complet du Grand-Prix d’Argentine de Moto GP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR