Le Mag Sport Auto

Moto GP : Viñales au bout du suspense au Mans, Zarco deuxième [Màj]

Coup de théâtre au Grand Prix de France de Moto GP ! La victoire s’est jouée dans le dernier tour de course entre deux hommes : Maverick Viñales et Valentino Rossi.

La chute du dernier donne la victoire à Viñales et la 500ème pour Yamaha. Johann Zarco monte sur son premier podium devant Dani Pedrosa.

Premier podium pour Zarco, Baz neuvième

Yamaha confirme et accroît sa domination cette année. En qualifications, les japonais s’offrent les trois premières places sur la grille. Les Honda sont juste derrière en formation serrée. En revanche, les Ducati peinent à suivre, reléguées à une bonne seconde de la pole. Auteur d’un excellent départ, Johann Zarco oublie Maverick Viñales et prend la tête. Chaussé de pneus plus tendres, Zarco ne va pas tenir la distance et se fera dépasser par Viñales puis Valentino Rossi en fin de course.

En feu, l’Italien va alors entamer une formidable remontée. A trois tours du but, Rossi ne fait qu’une bouchée de son équipier au deuxième virage. Mais dans le dernier tour de course, Rossi commet une erreur au Garage Vert. Viñales en profite et vire en tête à moins d’un kilomètre de l’arrivée. Calé sur sa roue arrière, Rossi tente le tout pour le tout et chute dans l’avant-dernier virage ! Terrible désillusion dans le camp italien, Valentino Rossi perd d’un coup la victoire et la tête du classement au profit de Maverick Viñales.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres : Johann Zarco monte sur son premier podium en Moto GP. Dani Pedrosa, auteur d’une course discrète, est troisième. Longtemps quatrième, à l’affût de la moindre erreur des Yamaha, Marc Marquez a dû abandonner. A onze tours de la fin, sa Honda décroche à l’abord du deuxième virage et l’Espagnol chute.

« Tout d’abord, je tiens à souligner le bon travail de Maverick pour sa victoire, la 500e de Yamaha. Depuis le début de la saison, je me sens bien sur les premiers tours. Je me suis donc dit qu’il fallait saisir cette opportunité. J’ai roulé avec le pneu soft tout au long du week-end. Quelque part j’ai été chanceux, car il ne faisait pas aussi chaud que prévu au départ. En menant, je me suis souvenu du Qatar et je me suis dit, ‘Ok, ne commets pas la même erreur’. Maverick m’a ensuite doublé, il était très rapide, mais j’ai pu suivre le rythme. Valentino était également très fort et à ce moment de la course, je me dirigeais vers une la troisième place. Mais je connais Le Mans, c’est un circuit étroit où tout est possible… Je suis resté concentré, je connais mes limites. Je savais que quelque chose pouvait se passer. Je termine sur le podium, tout en continuant d’apprendre, ce qui est génial« . Johann Zarco

Les Ducati se sont montrées très en retrait et doivent se contenter de la quatrième et sixième place pour Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo. Cal Crutchlow est cinquième. Folger, Miller, Baz et Iannone complètent le top 10. Notons également les abandons d’Alex Espargaro et de Scott Redding.

https://twitter.com/MotoGP/status/866273867521818629

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR