Le Mag Sport Auto

Moto2: Luca Marini s’impose en patron à Buriram

Moto2: Luca Marini (crédits photo - Twitter Luca Marini)

Leader presque tout du long, Luca Marini s’est imposé au Grand Prix de Thaïlande Moto2. Parti en pole, Alex Marquez a, lui, été en difficulté, seulement 5e.

Leader du championnat, Alex Marquez est poleman sur le circuit de Buriram et réalise le meilleur envol. Suivi de près par Nagashima, aucune chute n’est à signaler dans les premiers virages. Alors que le premier tour se termine, Marquez et Marini, nouveau second, possèdent déjà près d’une seconde d’avance sur leurs poursuivants.

Car derrière ces deux hommes, tout le monde se gêne pour essayer de revenir. En premier lieu Iker Lecuona et Remy Gardner. 3e et 4e les deux hommes sont en bagarre, bientôt rejoints par les deux KTM officielles de Brad Binder et Jorge Martin.

Luca Marini prend la tête et s’envole

Toujours est-il que ce quatuor de pilotes assiste aussi à une bataille en tête. Jusqu’alors second, Luca Marini passe effectivement sur Alex Marquez. Imprimant immédiatement un rythme extrêmement soutenu, l’Italien vole en tête. Il possède rapidement près d’une seconde d’avance, seul aux commandes. Attention cependant à la tenue des pneus, cruciale pour la fin de course.

Si les gommes de Marini fonctionnent pour le moment, Alex Marquez est, lui, clairement en difficulté. L’Espagnol enchaîne des tour en dents de scie, alternant les pertes et gains de plusieurs dixièmes. Il est de plus mis sous pression par Iker Lecuona et Brad Binder, ceci alors que son équipier chez Mark VDS, Xavi Vierge, chute.

Et la situation ne s’arrange pas pour l’Espagnol. Attaqué par Lecuona, puis par Brad Binder, il se retrouve à portée d’Augusto Fernandez. Ce dernier manque même de l’accrocher, semblant surpris par le manque de vitesse du pilote Mark VDS dans le dernier virage. Dans le même temps, une autre chute est à signaler, celle de Sam Lowes. Sur une bonne dynamique à Misano et en Aragon, l’Anglais renoue avec ses démons et un cuir râpé.

Alex Marquez maltraité par ses adversaires

Il ne reste alors que cinq tours à disputer. Voyant les KTM de Lecuona et Binder s’échapper, Augusto Fernandez décide d’agir en attaquant Alex Marquez. S’il passe, son adversaire réplique plusieurs fois, donnant une superbe bagarre. Un échange tournant finalement à l’avantage du pilote Pons.

Et ce dépassement peut être crucial alors que devant, les deux KTM se confrontent à leur tour. Brad Binder n’a en effet aucune envie d’être battu par la machine autrichienne privée de Lecuona. Mais en multipliant les attaques, il se met dans la possibilité d’être attaqué par Fernandez, qui se rapproche.

Pourtant, le sud-africain ne faiblit pas, continuant de pousser très fort. Et alors que l’Espagnol défend à l’intérieur du dernier virage, Binder freine extrêmement fort réussissant un dépassement par l’extérieur. Le pilote Espagnol ne parvient pas à le recouper et s’incline après une lutte acharnée. Brad Binder termine donc second, derrière Luca Marini, vainqueur incontestable de ce Grand Prix. 4e, Augusto Fernandez rate le podium pour 41 millièmes, alors qu’Alex Marquez prend la 5e place. A noter la belle performance de Somkiat Chantra. Le local de l’étape termine 9e du Grand Prix, acclamé par une foule en délire. Presque autant qu’un Valentino Rossi en Italie!

Malgré sa mauvais performance et une déception palpable, Alex Marquez possède 224 points au championnat Moto2. C’est 40 de plus qu’Augusto Fernandez, 44 de mieux que Brad Binder, qui avec sa 3e place du jour et la 17e de Navarro, passe 3e au classement. Prochain rendez-vous dans deux semaines au Japon, à Motegi.

Le top10 du Grand Prix Moto2 de Thaïlande

  1. Marini
  2. Binder
  3. Lecuona
  4. Fernandez
  5. Marquez
  6. Martin
  7. Luthi
  8. Bulega
  9. Chantra
  10. Bezzecchi

(crédits photo – Twitter Luca Marini)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR