Le Mag Sport Auto

MotoGP : Barcelone, « pourquoi pas un podium », pour Johann Zarco ?

Johann Zarco en sortie de virage sur sa Ducati

Après une séquence douloureuse sur le circuit de Misano, Johann Zarco espère se relancer sur le tracé de Barcelone, théâtre du Grand-Prix de Catalogne de MotoGP 2020. D’autant que cette piste, sur le papier, devrait d’avantage convenir à sa Ducati. Alors, si l’intéressé préfère rester raisonnable dans ses pronostics, il n’exclut pas la possibilité de signer un nouveau podium.

Johann Zarco fidèle à lui-même

A Misano, avec la succession des GP de Saint Marin et d’Emilie Romagne, Johann Zarco n’a pas été en mesure d’intégrer le top dix. 15ème puis 11ème, le Français a toutefois eu l’occasion d’améliorer sa compréhension de la machine. Et de finir les courses, ce qui reste une qualité remarquable. Et puis, comme il l’indiquait récemment, la Ducati est capable d’aller vite partout, pour peu que l’on en trouve le mode d’emploi. Dernièrement, c’est Bagnaia qui a débusqué les clés pour en sortir le meilleur. Chose qui donne de l’espoir à Johann, avant Barcelone.

« Je suis content que Pecco ait été si rapide. Cela confirme que la moto a un gros potentiel si on arrive à bien la contrôler, et il le fait. Même quand certaines Ducati sont en difficulté, il y en a au moins un qui est bon, ce qui signifie que Ducati peut être sur le podium à toutes les courses, et c’est très important. Je regarde beaucoup ses données et, avec ce qu’il fait, on peut voir qu’il a trouvé la voie à suivre et c’est très intéressant. Il était la référence ce week-end », déclarait-il peu après l’arrivée du dernier Grand-Prix.

« J’ai le souhait d’être sur le podium. Quand je sens que c’est proche comme ça, je crois vraiment qu’un bon pas en avant peut nous amener sur le podium. C’est une volonté que j’ai profondément en moi. Mais si je suis plus raisonnable, je dirais que d’être dans le top 10 et pas à 20 secondes du vainqueur, parce que je n’aime pas être aussi loin. Donc, oui, je veux retrouver le top 10, qui est là où je devrais être, et si les performances sont bonnes, pourquoi pas un podium. »

Ambitieux mais mesuré, Zarco conserve donc un état d’esprit positif. Comme si la pression du guidon Ducati à pourvoir ne lui faisait aucun effet. Cela tombe bien car Barcelone représentera sa dernière occasion de faire pencher la balance en sa faveur, en vue de l’obtention -éventuelle- de ce guidon…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I got a hard race again maybe due to my tire choice. I look forward next race for a better result. @ducati – @realeavintia – @motogp

Une publication partagée par Johann Zarco (@johannzarco) le

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR