Le Mag Sport Auto

Johann Zarco : Après Aleix, c’est Pol Espargaro qui dénigre le tricolore

Johann Zarco en combinaison KTM MotoGP

C’est à croire que les frères Espargaro passent leur temps à commenter ce qu’il s’est passé en 2019, depuis leurs canapés, en confinement ! Toujours est-il que, quelques jours après les propos peu sympathiques d’ Aleix Espargaro, c’est au tour de Pol d’en remettre une couche. Cette-fois, il dénigre Johann Zarco qui, selon lui, aurait fait moins bien que Fabio Quartararo avec la même machine !

Pol Espargaro se vante d’avoir fait mieux que Johann Zarco

Il faut croire que Pol Espargaro était dans le secret des écuries Yamaha Tech 3 et Petronas SRT ces dernières années…Car selon le pilote KTM, Fabio Quartararo aurait fait mieux que Johann Zarco avec la même moto. Chose qui n’est pas totalement exacte, tout d’abord en raison de la structure exploitant la machine en question. Car le pilote Avintia avait réalisé ses deux saisons avec Tech3 contrairement à Fabio, intégré à la nouvelle formation SRT.

Pol Espargaro, équipier de Johann Zarco, sur sa KTM RC16

« Peut-être que je n’étais pas assez valorisé pour faire des résultats, je n’étais plus le Pol d’avant. Je faisais sixième avec la Yamaha. Peut-être que Johann m’a sous-estimé et qu’il pensait que la KTM serait à un meilleur niveau. Mais il venait d’une moto complètement opposée, avec un pilotage très fin. La KTM est tout le contraire, radicale, très agressive. Il nous a rejoint, il ne s’est pas adapté, il n’a pas trouvé la moto qu’il attendait. KTM n’a pas trouvé le pilote qu’ils cherchaient et moi je faisais en plus de meilleurs résultats que lui. Quartararo a aussi fait en un an des meilleurs résultats avec la moto qu’il a laissée ». Des propos tenus chez Mundodeportivo.

Johann zarco

Ambiance…Des propos qui laissent entrevoir, toutefois, une réelle frustration de la part de Pol, qui reste cantonné à des places moyennement flatteuses dans des équipes ne jouant pas les premiers rôles. A l’inverse, Johann Zarco attire et ne laisse pas indifférent la quasi-totalité des écuries. Rappelons aussi que, lorsque Johann est arrivé chez KTM, il s’est retrouvé face à un pilote qui connaissait parfaitement les lieux et la moto en question. Ce qui change aussi la donne…

source

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR