Le Mag Sport Auto

Moto GP : Marquez souffle la pole position, la qualification [Màj]

Moto GP,

Marc Marquez a frappé très fort cet après-midi, sur le circuit de Barcelone, à l’occasion des qualifications du Grand-Prix Moto GP de Catalogne, en s’adjugeant la pole position avec près d’une demi-seconde d’avance sur son plus proche rival du jour, le pilote Yamaha et leader du classement général, Jorge Lorenzo. A domicile, les deux ibériques s’élanceront donc en première ligne avec, dans leur sillage, un troisième pilote espagnol, Dani Pedrosa, coéquipier de Marquez au sein du Team Repsol Honda.

Moto GP : Barcelone, 1ère ligne 100% espagnole

Avec trois pilotes espagnols en première ligne et, même, quatre ibériques aux quatre premières places sur la grille de départ, les supporters qui auront fait le déplacement jusqu’au circuit de Montmélo-Barcelone ne devraient pas regretter leur trajet ! Car derrière l’impressionnante pole position de Marc Marquez, dont la Honda semble archi-favorite dans l’optique de la victoire, demain, Jorge Lorenzo (Yamaha), Dani Pedrosa (Honda) et, plus étonnant, Hector Barbera (Ducati Avintia), s’élanceront dans le sillage du poleman, dans cet ordre.

« Nous avons bien travaillé, nous avions un bon feeling ce matin mais nous n’avons pas pu le montrer parce que je suis tombé avec la moto que je préférais. Je me suis senti à l’aise en FP4, j’avais un bon rythme sur pneus usés. Nous avons fait du très bon travail et tout a bien fonctionné. Je suis très content de cette pole position mais nous devons déjà commencer à penser à la course. Je ne sais pas comment ça se passera demain mais je veux dédier cette pole à ma grand-mère, qui nous a quittés il y a deux semaines, et à Luis Salom ». Marc Marquez après sa pole position, Barcelone.

Face à ce mur espagnol, l’Italien Valentino Rossi ne s’en est pas si mal sorti au guidon de la Yamaha Movistar, en signant le cinquième temps. Mais, demain, au moment du départ, The Doctor sera condamné à l’exploit s’il veut conserver ses chances dans l’optique du titre suprême, après son abandon au Mugello il y a deux semaines. Maverick Vinalès, pour sa part, prend une encourageante sixième place après avoir dominé les libres 1 et 3 sur Suzuki. Pas si mal…

« Au final, les qualifications ne se sont pas si mal passées. Malheureusement je n’ai pas été en mesure de réaliser un tour parfait. J’ai fait quelques erreurs et je vais devoir partir de la deuxième ligne, en cinquième position. Nous devons travailler, nous sommes un peu inquiets pour la course. Nous avons beaucoup souffert avec la nouvelle portion du tracé, car nous devons recourir au pneu avant dur mais nous n’arrivons pas à l’utiliser correctement. Du coup, nous sommes très lents et en termes de chrono, nous sommes assez loin des premiers. Je pense que ça sera difficile, mais nous avons encore quelques heures pour réfléchir et j’espère que nous parviendrons à résoudre ça d’ici demain. Nous n’avons pas d’autre choix. Au bout de sept ou huit tours, le pneu medium se dégrade trop. Nous devons utiliser le pneu dur. À nous de trouver comment l’utiliser au mieux ». Valentino Rossi, après les qualifications du GP de Catalogne de Moto GP.

Cal Crutchlow enregistre à nouveau une belle performance au guidon de sa LCR Honda. En effet, l’Anglais prendra le départ de ce Grand-Prix de Catalogne de MotoGP depuis le septième rang, suivi, dans l’ordre, d’Andrea Iannone, meilleur pilote Ducati officiel sur la grille, Danilo Petrucci (Ducati Octo Pramac) et Andrea Dovizioso (Ducati). Rendez-vous dans les heures à venir avec les déclarations des principaux protagonistes de ces qualifications du GP de Catalogne de Moto GP, circuit de Barcelone.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR