Le Mag Sport Auto

MotoGP : Quartararo et Zarco doivent faire un peu mieux

MotoGP : Fabio Quartararo en simulation de départ

Fabio Quartararo et Johann Zarco partiront respectivement troisième et quatorzième au Grand Prix d’Émilie-Romagne MotoGP. Il faut viser plus haut en course.

Fabio Quartararo et Johann Zarco n’ont pas su trouver le petit plus pour faire la différence en qualifications, à Misano. Dommage, car les améliorations étaient là, dans ces sessions très serrées.

Quartararo doit trouver encore quelques centièmes

Fabio Quartararo a en effet roulé près de six dixièmes plus vite entre sa Q2 du week-end passé et celle d’aujourd’hui. Une amélioration significative, plus importante que ses principaux rivaux, notamment Maverick Vinales. L’Espagnol a fait progresser son chrono de « seulement » 334 millièmes. Rossi a amélioré de 441 millièmes, Morbidelli de 157 millièmes de seconde.

S’il s’est rapproché, Fabio Quartararo n’a toujours pas été en mesure de pleinement disputer la pole position. Sur ce circuit si favorable au Yamaha, il a même été dominé par la Ducati de Jack Miller (et aurait dû l’être par la machine de Bagnaia).

En course, le Français va donc avoir fort à faire. S’il peut compter sur un rythme de course à toute épreuve, il lui faut impérativement prendre un bon départ. Cela ne sera pas une mince affaire. Devant lui, Jack Miller est rarement en faute à l’extinction des feux. Derrière, Pol Espargaro est du genre à se faire de la place. Francesco Bagnaia pourra compter sur la puissance de sa Ducati.

Zarco se bat à distance pour le guidon Ducati officiel en MotoGP

Pour Johann Zarco, la dynamique d’amélioration était assez similaire aux autres pilotes. Le Cannois a progressé de 454 millièmes entre la Q2 de samedi passé… et la Q1 disputée plus tôt dans la journée. Le tricolore était en effet incapable de se hisser en Q2, ce samedi.

Il partira donc quatorzième sur la grille de départ. Un résultat assez décevant mais qui ne reflète pas les améliorations et la détermination du pilote français. Tout proche de passer en Q2, Zarco a poussé jusqu’au bout, effectuant même une dernière tentative après une chute.

Dans l’optique d’accéder au guidon officiel Ducati, il lui faut désormais viser le top10 en course au minimum. On sait que son plus grand rival, Francesco Bagnaia, brille par ses performances ce week-end. Le Cannois doit faire de même. Rendez-vous demain à partir de 14 heures pour suivre la course.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR