Le Mag Sport Auto

De sortie, MotoGP20 vous fait envie? Notre test vous aiguille

MotoGP20 : Fabio Quartararo en plein virage à Misano

MotoGP20 est disponible depuis le 23 avril dernier, sur PC, Xbox One, PS4 et Nintendo Switch. Un opus revu que nous avons testé avant sa sortie.

Dans le monde des jeux simulation et de course moto, la série MotoGP de Milestone est l’une des références. Pour cette raison, la sortie d’un nouvel opus nécessite une review complète. MotoGP20 ne fait pas exception à la règle, puisque nous avons testé cet opus avant sa sortie, le 23 avril.

Nos tests de MotoGP20 sur PS4 et Nintendo Switch

Si vous êtes un lecteur fidèle de Le Mag Sport Auto, vous avez sans doute remarqué notre essai de la version PS4 du jeu. Dans une optique différente, nous nous sommes également attelé, sur Le Mag Jeux High-Tech, à tester une version sur Nintendo Switch. Vous pouvez retrouver ces deux tests ci-dessous :

Nous avons également réalisé plusieurs vidéos tirées du jeu afin de vous montrer la conduite, les décors,… Notamment un tour chrono du circuit du Mans avec Johann Zarco. Mais aussi une course en motos historiques avec Valentino Rossi, disponible plus bas.

MotoGP20 apporte en tout cas de nombreuses améliorations. Reprenant les bases de l’année précédente, le mode Carrière évolue énormément. Il permet de suivre les évolutions de son pilote, grâce à un staff complet qu’il incombe de gérer. Argent, contrats,… se greffent au pilotage.

Pour ce faire, tous les essais libres, différents programmes de tests, qualifications et courses sont cruciaux. A vous de développer votre machine pour obtenir de bonnes performances, rémunérer votre équipe, poursuivre le développement,…

En MotoGP, les joueurs pourront même bénéficier des essais hivernaux, sous forme d’une séance de deux heures. Cette dernière permet de tester différents réglages et packages. Le but est de choisir un de ces derniers à la fin des deux heures, qui servira de base au développement de la moto.

Toujours plus proche de la réalité

Dans tous les domaines du jeu, on remarque également l’apparition de la consommation d’essence et de la température des pneus. Des éléments nouveaux, pas toujours bien calibrés ou sensibles. Mais Milestone est à l’écoute et prévoit déjà de faire évoluer ces systèmes, à voir si cela sera suffisant.

On note également l’arrivée des dégâts. Les contacts détériorent la moto, et cela se ressent dans ke pilotage et les performances. Mais aussi sur la livrée, puisque l’esthétique et la livrée sont abimées par les contacts.

Avec tous ces éléments, MotoGP20 franchit donc un cap dans sa proximité avec le réel. D’autant que la prise en main est très agréable et s’adresse aussi bien aux néophytes qu’aux habitués.

On notera également la présence des machines et de nombreux défis historiques. Du contenu à débloquer qui permet de varier les plaisirs. Tout comme d’autres éléments extérieurs au pilotage comptent également. Notamment en matière de design, puisqu’il est possible de créer ses propres casques, stickers,…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR