Le Mag Sport Auto

Rallycross, Kristoffersson pour une 9e victoire consécutive !

Rallycross, Kristoffersson pour une 9e victoire consécutive !

En Afrique du Sud, ils étaient nombreux à espérer terminer par une victoire. Au final, Johan Kristoffersson a douché les espoirs de ses adversaires et remporte sa 11e victoire de la saison (sur 12 courses !). Dans le même temps, Sébastien Loeb offre un dernier podium à Peugeot Sport et Mattias Ekström termine vice-champion du monde.

Rallycross, Kristoffersson encore !

18e après la Q1 samedi midi, Johan Kristoffersson brise un nouveau record. En effet, il est le pilote qui a remporté les manches qualificatives après le plus mauvais résultat en Q1. En remportant la Q2, la Q3 et la Q4, Kristoffersson a terminé à égalité de points avec Sébastien Loeb mais se classe premier grâce à un plus grand nombre de victoires en qualifs. Après, on ne pouvait plus arrêter le double champion du monde. Victoire en semi-finale et en finale. L’habitude donc pour le pilote PSRX Volkswagen Sweden.

Derrière, la bataille faisait rage pour le titre de vice-champion du monde. Malheureusement, Andreas Bakkerud a dû abandonner en semi-finale. Mauvaise façon de finir cette saison pour le norvégien, désormais sans volant pour 2019. A ce stade du week-end, Sébastien Loeb ne pouvait plus être sacré vice-champion. Restait un duel Petter Solberg/Mattias Ekström. Avantage au suédois puisque Solberg a pris une pénalité de 15points en Allemagne après sa casse moteur. En accédant à la finale, Mattias Ekström était sûr de devenir vice-champion du monde. Le suédois a concrétisé ce titre honorifique en terminant deuxième derrière Kristoffersson et devant Loeb.

Durant cette finale, Petter Solberg et Timmy Hansen se sont neutralisés. Deux abandons qui sont regrettables. Surtout pour Hansen qui n’est pas encore certain de rouler en 2019. A l’inverse, Kevin Hansen termine sur une bonne note avec une quatrième place.

Chez GCK et GRX Taneco (Hyundai), la saison se termine sans accéder à la finale. Guerlain Chicherit a abandonné en semi-finale quand Anton Marklund ne parvenait à se qualifier. Chez le team de Marcus Grönholm, Timur Timerzyanov a su se qualifier pour les semi-finales mais n’a rien pu faire pour tenter de décrocher sa première finale de la saison. De son côté, Niclas Grönholm échoue en qualifications pour la première fois de la saison. Cruel pour le finlandais qui visait un podium.

Enfin, en RX2, le titre est revenu à Oliver Eriksson. D’autant plus que Guillaume De Ridder a été disqualifié en semi-finale. Le suédois était donc titré avant même la finale. Une finale où il a abandonné sur casse mécanique. D’ailleurs, sa voiture est resté en plein milieu du circuit et n’a pas engendré un drapeau rouge. Pourtant, Vasiliy Gryazin s’est encastré dedans, preuve du danger. Au final, c’est Ben-Philip Gundersen qui termine la saison comme il l’avait commencé, avec une victoire. Sondre Evjen et Vasiliy Gryazin complètent le podium. Malheureusement pour le frère de Nikolay, il perd la 4e place au championnat pour un point au profit de Ben-Philip Gundersen.

C’est ainsi que s’achève la saison 2018 du Championnat du Monde de Rallycross, écrasée par Johan Kristoffersson. Le suédois a remporté 11 épreuves sur 12. Sébastien Loeb est le seul pilote à avoir su le battre. Avec 28.41pts (sur 30 max) récoltés par épreuve, la domination est on ne peut plus claire ! En deux saisons, le suédois a remporté 18 de ses 20 victoires en WorldRX ! Rendez-vous début avril à Abu Dhabi pour le début d’une saison 2019 où le plateau risque d’être assez maigre…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR