Le Mag Sport Auto

Rallycross, Laurent Bouliou transforme l’Essay !

Rallycross, Laurent Bouliou transforme l'Essay !

Le championnat de France de Rallycross 2020 a été annulé à cause de la pandémie de COVID-19. Mais il y a pourtant eu une épreuve en France cette année ! En effet, les organisateurs du Rallycross d’Essay ont décidé d’organiser une course hors championnat. Pour le plus grand bonheur de tous, et surtout celui de Laurent Bouliou qui décroche sa toute première victoire en Supercar !

Laurent Bouliou assure le show au Rallycross d’Essay !

Après avoir régalé ses fans avec son film « Alpha Tango » Laurent Bouliou a répondu présent à l’appel des organisateurs du Rallycross d’Essay. Le breton, comme 9 autres pilotes étaient au départ dans la catégorie Supercar. On pouvait ainsi voir rouler Hervé Knapick, David Meslier, Romuald Delaunay, ou encore Benoit Fretin et Laurent Terroitin qui faisait son grand retour. 5e le samedi soir après les deux premières qualifications, Laurent Bouliou (208 WRX) a été intouchable le dimanche. Victoires en qualifications 3 & 4, puis en semi-finale et en finale ! Le costarmoricain décroche sa toute première victoire devant une concurrence qui l’a poussé à hausser le rythme. Il termine devant le surprenant Nicolas Briand (208 RX) et David Meslier (DS3 RX). Malheureusement, Hervé Knapick, le doyen du Rallycross français, n’a pas pu terminer la finale.

La catégorie Super1600 était bien garnie avec 15 engagés. Le Team Meunier Compétition était présent en force avec des Twingo Super1600 ex SET Promotion. Dylan Dufas mais aussi Damien Meunier et le pilote centre-européen Andrei Vajda. On pouvait aussi compter sur la « star » de cette division, Jérémy Terpereau. Les outsiders habituels que sont Nicolas Eouzan, Valentin Comte et David Moulin étaient au départ. Dorian Deslandes, la révélation de la Division 4 en 2019, était l’invité surprise au volant d’une Skoda Fabia Super1600 ! A l’arrivée, pas de réelle surprise avec la victoire de Terpereau sur sa C2 jaune. Dorian Deslandes a impressionné pour sa première dans la catégorie et termine deuxième devant Dylan Dufas. Ancien pensionnaire du Supercar ou du RX2, Damien Meunier se classe finalement 6e de la finale.

Division 3, Division 4, Twingo Cup et Clio Cup pour se régaler à Essay !

Outre les deux divisions phares du Rallycross, l’épreuve d’Essay proposait également l’ensemble des catégories habituelles du Rallycross France mais aussi, pour la toute première fois, la Clio Cup !

En Division 3, la liste des engagés était composée de 16 pilotes. Pourtant, Benoit Morel (Ford Fiesta) n’a fait qu’une bouché de ses concurrents. Le champion de France de Rallycross a été intouchable ce week-end et n’a laissé que des miettes à ses adversaires. Cyril Coué (Volkswagen Polo) et Maxime Sordet (DS3) complètent le podium.

Du côté de la Division 4, il n’étaient que 5 au départ mais le week-end fut très disputé. Jean-François Blaise, Anthony Mauduit et Romain Barre remportant tous les trois une manche qualificative. Seul Blaise a su doubler la mise. En finale, tout s’est joué pour moins d’une seconde entre la 208 de Jean-François Blaise et la Clio d’Anthony Mauduit. Victoire de la lionne à l’issue des 6 tours réglementaires.

Pour sa première sortie officielle, la Clio Cup n’a pas attiré les foules. Seuls 5 pilotes étaient au départ. Lucas Leroy et Kévin Portal se sont partagés les qualifications mais à la fin c’est Kévin Portal qui surprend Leroy. Le pilote de rallye s’offre une première victoire pour son premier Rallycross !

Enfin, les petites Twingo étaient de retour. L’occasion d’apprécier un bel affrontement mixte avec 12 engagés au départ ! La graine de championne Alizée Pottier, titrée en coupé féminine l’an passé, était bien entendu la favorite. Pari réussi pour la jeune demoiselle qui remporte la seule course de la saison ! Seule Camille Barbe aura su battre Alizée en Q1. En finale, la championne en titre bat à nouveau Camille Barbe. Kévin Martins complète le podium.

Malheureusement, en France, il n’y aura pas d’autre épreuve de Rallycross cette année. Il faudra se rabattre sur le WorldRX, l’Euro et d’autres championnats nationaux pour frémir au doux son des voitures de RX. Merci aux organisateurs du Rallycross d’Essay pour cette parenthèse appréciée de tous.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR