Le Mag Sport Auto

Rallycross, Massé et Bouliou brillent Kerlabo !

Rallycross, Massé et Bouliou brillent Kerlabo !

Hier, la septième manche du Championnat de France de Rallycross s’est terminée sous une journée entièrement pluvieuse et pleine de rebondissements. Malheureusement, le collège des commissaires et encore intervenu pour modifier les résultats après la course. Une fois de plus cette saison. Du côté de la vraie course, Antoine Massé est revenu de loin et Laurent Bouliou a pu exulter à domicile en décrochant son premier podium !

Rallycross de Kerlabo, la pluie pour pimenter les choses.

Depuis le début de la saison, le soleil est au rendez-vous sur chaque épreuve. Mais, hier, le ciel breton est venu pimenter les choses. Une journée entière de pluie pour tremper tout le monde et rendre la piste (et surtout le Tour Joker) très piégeuse. Beaucoup de pilotes ont dû découvrir leur auto sous ces conditions. De quoi créer quelques surprises.

Ainsi, suite à la Q4, Guerlain Chicherit a pu passer devant Jonathan Pailler et sa nouvelle 208 WRX. Pourtant, les deux hommes découvraient leurs voitures sous la pluie. Pire encore, Antoine Massé partait à la faute en Q4 et faisait de gros dégâts sur sa Peugeot 208 WRX. Une course contre la montre s’est alors engagée pour l’équipe du leader du championnat. Samuel Peu et Fabien Pailler pouvaient continuer de remonter au classement. Damien Meunier se maintenait en prouvant que malgré son jeune âge il pouvait faire de belles choses sous la pluie.

Puis, en semi-finales, Antoine Massé faisait un retour triomphal. Grâce à quelques faits de course qui ont peut-être pu lui faire gagner du temps pour réparer, le pilote de Lavaré offrait le meilleur cadeau possible à son équipe : une victoire et une pôle position. Il terminait devant un Samuel Peu de plus en plus en forme, un Christophe Saunois épatant et un Laurent Bouliou transformé ! Jonathan Pailler était donc éliminé face au pilote du Team LB Racing.

Dans l’autre semi-finale, Guerlain Chicherit a su dominer une autre Clio 4, celle de Fabien Chanoine. Derrière, la bagarre était intense pour la qualification. Le jeune Damien Meunier semblait capable de se qualifier, avant de perdre du temps dans le Tour Joker devenu un vrai bourbier et de se faire harponner par Jean-Luc Pailler. Malheureusement pour Damien, pas de finale à Kerlabo alors qu’il était plus rapide que les deux de devant. David Olivier (Dacia Logan RX) a épaté et a décroché une nouvelle finale devant Fabien Pailler !

En Finale, Antoine Massé a profité d’une petite erreur de Guerlain Chicherit au premier virage pour prendre la tête de la course. Tout s’est joué dans le premier tour et dans le fameux Tour Joker, car Guerlain était légèrement plus rapide au tour. Puis, après la finale et le podium (!) le collège des commissaires (présidé par le même directeur de course qu’à Abbeville et Châteauroux) a décidé de disqualifier le pilote G-Fors. La raison ? Un contact jugé litigieux avec Samuel Peu. Au bord de la piste, les spectateurs n’ont rien vu de tel…

Et puis, il y a eu le Show Laurent Bouliou ! Totalement transformé, le pilote de Lantic a attaqué comme jamais. Pourtant, c’était risqué de prendre le Tour Joker juste après Samuel Peu. Mais, il a su batailler ferme, puis résister à Peu pour aller décrocher une magnifique troisième place à domicile. La communion avec son public à la fin de la course, la gorge nouée au micro du speaker, et sa joie si expressive sur le podium offre une saveur de victoire à ce résultat. Puis, par la suite, Laurent Bouliou est même passé deuxième du fait du déclassement de Guerlain Chicherit. Weekend de rêve pour le pilote sponsorisé par Hafa et Valtra.

Samuel Peu termine quatrième devant David Olivier (avant le déclassement). Fabien Pailler est cinquième devant le surprenant et très en forme Christophe Saunois ! Pour une première en Supercar, le quintuple vainqueur de la D3 a littéralement brillé ! Enfin, Fabien Chanoine a eu un accident dans le 3e tour et a dû être évacué par ambulance après la course. Malheureusement, nous n’avons toujours pas de nouvelles du pilote.

Yvonnick Jagu et David Vincent maîtres de Kerlabo.

En Super1600, Yvonnick Jagu a connu un weekend presque parfait. Seule une troisième place en Q3 vient mettre un tout petit nuage sur son soleil de victoire. Le pilote Skoda a brillé sous le soleil comme sous la pluie. Preuve que sa nouvelle monture marche du feu de dieu, quelque soit le temps. Derrière, Anthony Paillardon a tout simplement épaté tout le monde. Venu faire une pige exceptionnelle sur la C2 S1600 de Jimmy Terpereau, le local de l’étape était en très grande forme. Troisième à l’issue des qualifications, il termine deuxième et s’offre un podium inespéré. D’autant plus que, pour une histoire de licence, il aurait pu ne pas être au départ du Rallycross de Kerlabo ! Troisième, Allan Mottais a fait un bon weekend, de quoi compenser sa sortie à Pont de Ruan. On soulignera l’excellent performance de Nicolas Eouzan (Twingo S1600) à la fois sur le sec et sous la pluie. Le pilote de Binic aurait mérité mieux qu’une cinquième place en finale (ce qui est déjà un bon résultat). Mais, comme bien d’autres, il s’est fait piéger dans le Tour Joker.

En Division 3, David Vincent nous avait confié à la conférence de presse qu’il voulait gagner. Et bien, c’est chose faite. Malgré un samedi un peu plus en retrait, le pilote de Bourbriac a cartonné sous la pluie. Il est allé s’offrir une superbe victoire en semi-finale et en finale. Son duel avec Xavier Briffaud a été intense. Mais, David Vincent a été le plus fort. C’est son cinquième succès de la saison, et il devrait pas en rester là. Venu faire une pige à domicile, Mathieu Trevian a réalisé un très bon weekend au volant de sa Volkswagen Scirocco. Maxime Sordet échoue au pied du podium. A noter, les belles performances de Laurent Jacquinet (Ford Fiesta) et de Nicolas Beaucle (Mercedes Classe A) qui continuent de monter en puissance cette saison.

Rallycross de Kerlabo, une première en Division 4

Jean-Mickaël Guerin réalise une belle saison. Avec deux podium, il est dans le top 3 de la Division 4. Mais, ce week-end, à Kerlabo, il avait quelque chose en plus. Ainsi, il a pu aller chercher une très belle victoire devant ses fans. Il a devancé Florian Zavattin et Xavier Goubill et sa déco évolutive). Au championnat, le podium du Rallycross de Kerlabo truste les trois premières places. Mais, Zavattin et Goubill semblent intouchables. 3 victoires partout pour ces deux pilotes. A noter, le bon week-end d’Ivan Bedouet. Le pilote France Alzheimer échoue de peu en semi-finale. Pour la première fois de la saison, sa Peugeot 207 n’a pas eu de soucis mécanique. De bonne augure avant sa manche à domicile à Mayenne ? A l’inverse, weekend à oublier pour Jessica Tarrière-Anne. Casse moteur en Q2, puis sortie en Q3 avant d’abandonner sur panne mécanique en semi-finale.

En Twingo Cup, le championnat se relance. En effet, Valentin Comte s’offre sa deuxième victoire consécutive et la troisième de la saison. Le « filleul sportif » d’Antoine Massé a brillé au Rallycross de Kerlabo, montant en puissance tout au long du weekend. Baptiste Menez termine deuxième de la finale et Emmanuel Danveau troisième. Les trois premiers du championnat squattent donc le podium du Rallycross de Kerlabo. Les trois dernières manches de la saison vont être folles en Twingo Cup ! Dylan Dufas et Christophe Lortie ont montré de belles choses dans les Côtes d’Armor. Prometteur pour la suite.

Enfin, chez les féminines, Alizée Pottier a cartonné à Kerlabo. Vendredi soir, lors du show, elle déclarait vouloir se qualifier pour la finale garçons en plus de sa finale. Avec un 3e temps en Q3 sous la pluie et un 5e en Q4, elle termine troisième au classement intermédiaire ! Épatant ! Lors de sa semi-finale, elle se classe deuxième derrière un certain Valentin Comte ! Malheureusement, en finale (sa deuxième du dimanche donc) elle termine dernière. Mais, elle aura prouvé de belles choses en Bretagne. Et, son avenir semble radieux… au-delà de la Twingo Cup !

Sans surprise, elle remporte la coupe féminine. Gaëlle Moncarré et Marine Danveau complètent le podium. Superbes débuts pour Marine, qui faisait son premier Rallycross à Kerlabo. Preuve que dans la famille Danveau, ça roule fort ! N’oublions pas Isabelle Fily et Mélanie Lefrançois chez les féminines qui terminent quatrième et cinquième.

Place à la (longue) pause estival pour le Championnat de France de Rallycross. Rendez-vous à Mayenne dans presque deux mois (22-23 septembre). La dernière ligne droite du championnat y débutera et s’annonce palpitante !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR