Le Mag Sport Auto

Rallycross, Petter Solberg vainqueur à Lohéac

Seul pilote à avoir gagné deux fois dans cette première saison du FIA World Rallycross Championship, Petter Solberg s’est imposé ce dimanche lors du Rallycross de Lohéac. Il remporte donc sa 3e victoire de la saison et la 2e consécutive après celle au Canada.

Reinis Nitiss, son principal opposant au classement du championnat, a été son principal rival lors de la demi-finale et de la finale. Une bonne opération pour le letton qui avait été un peu plus en retrait sur les trois dernières manches. Il retrouve ainsi le chemin du podium. Timmy Hansen avait été le meilleur avant les épreuves à éliminations directes. Mais dès la première demi-finale, un mauvais départ lui montrera que la victoire ne lui tendait pas vraiment les bras. Qualifié de justesse face à Toomas Heikkinen, le suédois allait finir 3e de ce Rallycross de Lohéac. Un bon résultat pour Peugeot (3e podium consécutif pour la firme) même s’il aurait pu être meilleur. En effet, Timur Timerzyanov a dû abandonner lors de la finale suite à un accrochage avec… Timmy Hansen, son coéquipier !

Attendu comme l’un des prétendants à la victoire, Ken Block a dû jouer des coudes (en s’appuyant de manière très limite sur deux pilotes lors de sa demi-finale). Le fantasque américain terminera finalement 4e de la finale à une seconde de Timmy Hansen. Malgré une superbe demi-finale, Pontus Tidemand (le beau fils d’Henning Solberg) n’a pas pu imposer son Audi S1 RX. La faute à une crevaison dans la finale. Dommage pour Audi qui aurait voulu ré-éditer sa performance belge.

Cette année pas de français en finale, Gaêtan Serazin (Peugeot 208 RX) a été contraint à l’abandon lors de sa demi-finale tout comme son compatriote Jérôme Grosset-Janin. Ce dernier a été la victime de Ken Block et sa Renault Clio III RX a terminé la demi-finale loin de la tête. Il faut se tourner vers la catégorie S1600 pour voir des français briller. Steven Bossard a remporté la finale de sa catégorie sur sa Renault Clio S1600 RX. Un doublé aurait pu être possible grâce à Andréa Dubourg; aussi sur Renault Clio S1600 RX. Mais c’était sans compter sur les deux pilotes fous-furieux russes qui voulaient placer leurs Skoda Fabia S1600 sur le podium. Après de nombreux accrochages entre eux, Nikita Misyulya a poussé Dubourg à la faute afin de s’offrir la seconde place. Malgré une crevaison et une sortie, le français termine de très grande justesse devant l’autre russe Sergej Zagumennov. Une finale palpitante en dépit du manque de puissance de ces petites S1600 par rapport aux SuperCar que pilotent Petter Solberg, Ken Block et consorts.

Au championnat, Petter Solberg prend une belle avance sur Reinis Nitiss. 28 points séparent désormais les deux pilotes. Le champion du monde 2003 des Rallyes, pousse également Toomas Heikkinen (3e) à 39 longueurs et Andreas Bakkerud à 59 points. Prochain rendez-vous du FIA World Rallycross Championship, en Allemagne sur le circuit de l’Estering les 23 et 24 septembre prochains !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR