Le Mag Sport Auto

Sébastien Bourdais vainqueur des 24H de Daytona avec Ford

Ford n°66 Chip Ganassi Racing

Une couronne de plus pour le pilote manceau qui n’avait pas été jugé assez bon par Helmut Marko pour rester chez Toro Rosso en F1. Après ses titres en F3 et F3000, Sébastien Bourdais a remporté 4 fois le titre ChampCar World Series aux USA, série concurrente de l’Indycar à l’époque. Depuis son retour en monoplace outre atlantique, le français a remporté quatre victoires. C’est en endurance avec Ford de retour en GT, qu’il écrit une nouvelle page pleine de succès, après sa victoire avec la marque US aux 24 Heures du Mans l’an passé en catégorie GT. En effet, Sébastien Bourdais a imposé sa Ford GT lors des 24 Heures de Daytona le week-end dernier.

Joey Hand, Dirk Muller et le pilote de la Sarthe se sont donc imposés à Daytona dans la catégorie GTLM au terme d’une bataille intense de 24h. Moins d’une seconde avec la Porsche 2e à 30 minutes de la fin de l’épreuve, de quoi mettre les nerfs à rude épreuve, mais rendre la victoire encore plus belle. La 55e édition de la célèbre boucle américaine était la première manche du Championnat IMSA 2017, l’endurance au pays de l’oncle Sam.

Sébastien Bourdais gagne une fois encore avec Ford

La Ford N°66, du Chip Ganassi Racing était partie en pole position et avait mené la première heure de course. L’arrivée de la pluie avait quelque peu rabattu les cartes, si bien que les trois pilotes ont du utiliser tout leur savoir faire pour éviter les pièges de la nuit sous la pluie battante. Chip Ganassi Racing engageait trois autres Ford GT, la N°69 a terminé 5e, la N°68 en 7e position, quant à la N° 67, elle a abandonné dans la nuit sur accident. La saison ne pouvait pas mieux commencer pour les Américains et notre Français, Sébastien Bourdais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR