Le Mag Sport Auto

Sébastien Loeb roulera-t-il sur autre chose que du PSA en 2019 ?

Sébastien Loeb roulera-t-il sur autre chose que du PSA en 2019

Il y a quelques semaines, nous vous évoquions le possible agenda de Sébastien Loeb pour 2019. D’ailleurs, dès le lendemain, l’une de nos informations était confirmée de manière officielle. Ainsi, en dehors du Dakar, le nonuple champion du monde des rallyes est, pour le moment, sans programme pour la saison prochaine. Une situation inédite qui pourrait le pousser dans les bras d’une autre… Et si Sébastien Loeb ne roulait pas sur une voiture du groupe PSA en 2019 ?

Sébastien Loeb a de nombreuses propositions et étudie différentes possibilités pour 2019 !

D’abord, il y a eu le retrait brutal de Peugeot Sport du WorldRX. Et puis, ce week-end, voilà que Citroën Racing a annoncé qu’il n’y aurait pas de troisième C3 WRC en 2019 que ce soit pour Mads Ostberg, Khalid Al-Qassimi ou même Sébastien Loeb ! Le norvégien se retrouve à pied alors qu’il semblait quasi-certain de rouler avec les rouges en 2019.

De son côté, les fans de Loeb rêvaient d’un retour à temps complet de leur idole en WRC après la superbe victoire en Espagne. Des espoirs balayés par le principal intéressé en personne. Mais, il restait l’option de quelques piges. Et puis, voilà que Pierre Budar (Team Director de Citroën en WRC) annonce qu’il n’y aura que deux autos en 2019. Étrange quand on sait que RedBull arrive avec Sébastien Ogier. A croire que le budget de la marque autrichienne ne compense pas celui d’Abu Dhabi (et son mécène Khalid Al-Qassimi). En tout cas, deux voitures pour aller chercher un titre constructeurs, c’est limite. Ainsi, une autre porte se ferme pour Sébastien Loeb.

Depuis, Sébastien Loeb s’est fendu d’une petite déclaration : « Pour l’instant, j’étudie les différentes propositions provenant des différents constructeurs que je peux avoir. Je vais voir ce qui me tente. J’ai reçu des demandes aussi bien sur circuit que sur rallye. »

Autrement dit, Sébastien Loeb pourrait rouler sur autre chose qu’une voiture du groupe PSA en 2019. Ce serait une première pour lui (en Rallye ou en Rallycross). De quoi faire rêver Malcolm Wilson, patron de M-Sport, qui pourrait peut-être débaucher un autre Sébastien après son coup magistral en 2016 avec Sébastien Ogier. Une situation qui serait cocasse quand on sait que Loeb aurait pu rouler pour Ford/M-Sport en 2006.

Néanmoins, avec son aura, ses titres et son coup de volant, on peut être sûrs de revoir Sébastien Loeb en 2019. Reste à savoir sur quel type de programme, où et avec qui. D’ailleurs, on peut imaginer du Rallycross avec sa structure (Sébastien Loeb Racing) et des piges en WRC avec PH Sport. Ce duo travaillant déjà ensemble pour le Dakar 2019. Car oui, ces déclarations peuvent aussi servir à cacher ce qui se prépare en coulisses avec des engagements privés.

Comme le dit l’intéressé « les prochaines semaines seront décisives ». Et, on devrait vite retrouver Sébastien Loeb dans l’actualité.

Quel est le meilleur pilote de l'année, selon vous ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR