Le Mag Sport Auto

[Test PS4] : TT Isle of Man 2, la nouvelle référence du genre par Kylotonn !

[Test PS4] : TT Isle of Man 2, la nouvelle référence du genre par Kylotonn !

Il y a 2 ans, Kylotonn avait surpris pas mal de monde avec la sortie de TT : Isle of Man. Un jeu entièrement dédié à la plus dangereuse des courses de motos. Même si ce titre ne proposait qu’un seul circuit, le succès fut au rendez-vous. Après un très sympathique V-Rally 4 et un WRC 8 de qualité, le studio parisien a eu envie de proposer un nouvel opus de Tourist Trophy avec plus de contenu ! Mais est-ce que cela sera assez suffisant pour faire mieux et proposer un bon jeu ? La réponse avec notre test de TT : Isle of Man 2 !

TT : Isle of Man 2 sur les traces de WRC 8.

Pour ceux qui ne le savent pas, le Tourist Trophy de l’île de Man est une course créée en 1907. D’abord sur un tracé d’un peu plus de 20kms, la course est rapidement passé sur le tracé actuel de 60,7 kms. Depuis 1911 (sauf lors des guerres mondiales ou cette année pour cause de Covid-19), les pilotes les plus téméraires affrontent les 260 virages et quelques. C’est l’une des courses les plus dangereuses au monde. Elle se déroule, comme en rallye, sur des routes de tous les jours fermées pour l’occasion. L’épreuve fut un temps au calendrier du MotorGP avant d’en être retirée car bien trop dangereuse… et meurtrière ! Le TT Isle of Man est plus meurtrier que le Dakar, c’est dire ! Le dernier décès remonte à l’an dernier. Daley Mathison (27 ans) a trouvé la mort après une chute au 3e tour de la course pour son premier TT Isle of Man en Superbike. Presque chaque année il y a des accidents fatals. En même temps, à souvent plus de 300km/h au milieu des maisons, trottoirs, arrêts de bus et autres obstacles routiers, la moindre erreur peut vous tuer. Mais, c’est ce qui en fait toute l’essence et l’authenticité. Une course qu’on vous conseiller de suivre ! Bien plus intense que ce qu’on peut voir sur circuit !

Comme dans le premier opus, Kylotonn a su très bien reproduire cette dangerosité de tous les instants. Mais pour renouveler son jeu, il fallait plus de contenu. Ainsi, dans TT Isle of Man 2 on nous propose de participer à deux autres courses : une en Irlande et une au Royaume-Uni. 3 localisations seulement mais de nombreux petits circuits qui en découlent. 13 portions à l’Île de Man, et une petite dizaine de tracés en Irlande et au Royaume-Uni. Sans compter le mode libre qui, comme dans WRC 8, permet de se faire la main tout en voyageant un peu sur la map. D’ailleurs, on aurait bien aimé un mode « chasseurs de trésors » comme dans le très sympathique Dakar 18.

TT Isle of Man 2 puise certaines de ses idées dans WRC 8. A commencer par son mode carrière, totalement repensé. Cette fois-ci, il y a une quantité d’évènements à réaliser afin d’obtenir son ticket pour la mythique épreuve. Pilote privée ou pilote dans une écurie professionnelle, ce sera à vous de choisir en fonction des épreuves. Sur une même date, il y a plusieurs épreuves. Il vous faudra choisir. Choisir entre la difficulté ou des évènements plus originaux. Réputation et argent sont à décrocher. A vous de bien gérer votre carrière et votre équipe afin d’accéder dans les meilleures conditions au Saint-Graal. Votre notoriété aura également son importance pour décrocher des récompenses et monter plus vite en grade.

Outre ce changement de méthodologie pour le mode carrière, les développeurs de Kylotonn ont instauré un système d’avantages très sympathiques (des perks). Il s’agit d’une sorte de power-ups qui peuvent être activés avant le début de la course. Ils concernent différentes catégories : Mécaniciens, Ingénieurs, Influence et Assurance). Ainsi, vous pouvez gagner une housse chauffante avant le départ de la course afin d’éviter de démarrer en pneus froids. A l’inverse, l’assurance vous permettra de tomber sans perdre d’argent ou de notoriété. Un véritable plus proposés par le studio parisien. Une idée novatrice comme on les aime et qui confère au jeu un atout considérable. On espère que pour le futur WRC 9 un système similaire sera intégré. Au final, toutes ces nouveautés confèrent à TT Isle of Man 2 une bonne durée de vie et, surtout, une variété qui était absente dans le premier opus. Un véritable plaisir donc.

Le contenu évolue : plus de circuits, plus de courses, un mode carrière repensé, plus de variété… C’est une bonne chose. Maintenant, le nombre de motos reste tout de même un peu léger. 3 catégories de motos sont disponibles : Supersport, Superbike et Classic. Au total, une petite vingtaine de motos (dont certaines possèdent plusieurs livrées) se partagent la vedette dans le jeu de Kylotonn. 3 catégories, c’est un peu léger quand on sait que la vraie course compte une dizaine de catégories. Il y a deux ans un DLC « Side-car » avait été proposé, espérons que ce sera le cas également sur cette suite. D’autres DLC seraient les bienvenus. Soyons fous et rêvons même de l’arrivée des 4 roues dans le jeu comme c’est le cas dans la réalité (Subaru détient d’ailleurs le record sur l’Île de Man).

TT Isle of Man 2, toujours au top pour les sensations !

Comme dans le premier opus, la force de ce jeu vidéo réside dans ses sensations au guidon. Ainsi, les sensations sont juste énormes et jouissives ! Au niveau des sensations de vitesse ont est proche d’un FlatOut 4 (aussi développé par KT). Ici, on sent la vitesse comme si on y était. Un véritable plaisir, un bonheur que de piloter ces motos à plus de 300km/h parfois. La vue « cockpit » est excellente et sûrement la meilleure jamais faite dans un jeu de moto. Chapeau ! TT Isle of Man 2 est une réussite sur ce point-là, c’est indéniable.

Si les sensations sont assez proches d’un FlatOut, le gameplay reste pourtant très simulation. Certes, de nombreuses aides sont là pour nous aider mais d’une manière générale le jeu est assez délicat à prendre en mains. Pourtant, à l’inverse des MotoGP de Milestone, le gameplay reste plaisant. Il y a vraiment matière à apprendre de ses erreurs et à prendre du plaisir. Ici, il faut savoir gérer son freinage et ses trajectoires pour avoir une chance de gagner. Comme sur une vraie moto, le combo trajectoire + vitesse + équilibre est un véritable art. Le maîtriser c’est avoir une sérieuse chance de remporter des courses dans TT Isle of Man 2 ! Bien entendu, la gestion du freinage est cruciale. Comme dans un DiRT Rally 2.0 ou dans un WRC 8, connaître le virage et sa gestion du freinage est primordiale pour éviter les accidents. Accidents qui, dans la nouvelle création de Kylotonn, arrivent très facilement. Les chutes seront très, très, très nombreuses ! Autant vous prévenir. Si le gameplay est de qualité, le jeu risque de mettre votre patience à rude épreuve.

Mieux que dans un WRC, la physique de TT Isle of Man 2 est ici plutôt bien maîtrisée. Certes, pas toujours parfaite, mais on n’a pas le côté aléatoire qui caractérise les jeux de rallye du studio parisien. Généralement, dans ce nouveau Tourist Trophy, la chute est logique et les réactions de notre bécane aux aspérités de la route est plus logique, plus réaliste. Encore un bon point pour ce jeu.

Réalisme aussi dans la gestion mécanique des motos. On sent l’impact du travail de Julien Toniutti (français le plus rapide sur l’Île de Man). La gestion des pneus, températures, et même la jauge d’essence ! Avec un niveau d’essence trop bas, il vous faudra absolument passer par les stands pour faire le plein. Un arrêt bien plus long qu’en F1 et donc très pénalisant.

Chute devant, chute, chute !

On l’a dit, le gameplay est accessible et grisant mais demande une grande dose d’application. TT Isle of Man 2 est une vraie simulation de ce sport, cette course si extrême. L’évolution entre le premier et le deuxième opus est impressionnante. Plus facile à prendre en mains le jeu est pourtant encore plus réaliste. Preuve de la qualité du travail fourni par Kylotonn !

Autre évolution, l’IA. Les développeurs ont revu leur copie sur ce point-là également. Encore une fois, le changement est directement palpable. Les adversaires sont beaucoup plus difficiles à battre, même en facile, et font moins d’erreurs. Certes, les virages serrés à très basse vitesse sont un véritable piège pour l’IA, mais d’une manière générale les autres pilotes ne vous feront pas de cadeau. Heureusement, ils vous éviteront plus facilement que dans le premier opus. De quoi donner des batailles très serrées. Bon, parfois, on se demande comment ils font pour passer à certains endroits alors qu’en les suivant on chute… Mais l’IA a toujours ses petits secrets !

Graphiquement, cette suite reste proche du premier opus même si on ne peut que constater les bonnes évolutions du KT Engine. Comme sur les WRC, le moteur maison du studio parisien continue d’évoluer et d’offrir un meilleur rendu d’année en année. La modélisation des motos et des décors est plus poussée et plus détaillée. Les effets de lumières sont toujours de bonne facture. Petit bémol avec la modélisation du public, mais dans l’ensemble le jeu est plutôt joli et chatoyant. Kylotonn a peaufiné son bébé à deux roues et cela se voit.

Enfin, d’un point de vue sonore, là-aussi le travail est de qualité. Bien plus que sur WRC, les sons des moteurs sont réalistes et plus travaillés. Le sound design, d’une manière générale, est de qualité. L’ambiance varie suivant les endroits du circuit et confèrent un véritable réalisme aux tracés que l’on doit arpenter dans le jeu. Un très bon travail de la part des développeurs de Kylotonn. On aurait juste aimé que les arrêts aux stands soient plus vivants (que ce soit dans les animations ou les sons). De même, une véritable soundtrack à l’instar d’un FlatOut 4 aurait également été un véritable plus. Peut-être pour TT Isle of Man 3…

Au final, ce deuxième opus est autant une bonne surprise qu’était le premier TT Isle of Man sorti en 2018. Ici, les bases étaient connues mais Kylotonn a su repenser sa copie afin de proposer plus de contenu, plus de variété tout en conservant des sensations extraordinaires et un certain réalisme. Le gameplay est plus fin, plus réaliste mais reste facile à prendre en mains. Au final, c’est la force de la création de TT Isle of Man. Un jeu grisant, réaliste tout en étant capable proposer un gameplay facile à appréhender. Plus joli, plus travaillé, plus varié, ce TT Isle of Man 2 est une réussite. Bien sûr, on aurait aimé avoir le droit à un plus grand choix de motos. Aussi, l’absence de multi en écran scindé (comme sur WRC) est vraiment dommage. Néanmoins, ce deuxième opus est d’une grande qualité. Un must-have pour les amateurs de motos et de jeux vidéo dédié à ces véhicules. Sûrement le meilleur jeu de courses de motos que comptera 2020 !

Les + :
Sensations de vitesse
Vue cockpit
Modélisation de la course de l’île de Man
Plus de variété
L’Irlande
Le mode libre
Sons des moteurs
Difficile mais accessible

Les – :
Pas de splitscreen
La physique des chutes
Un garage encore un peu vide
Difficile de gagner pour un novice

Notre Note : 16/20

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR