Le Mag Sport Auto

Transferts F1 : Haas, Grosjean, Magnussen, Alfa Romeo, Raikkonen, Schumi, le point !

grosjean et magnussen

Nous pensions que le marché des transferts allait se démêler quelque peu ce week-end, au Nurburgring, mais la météo a peut-être bouleversé la donne ! Car les tests de Mick Schumacher et Calum Ilott avec Alfa Romeo et Haas n’ont pas pu se faire et ne devraient pas pouvoir se réaliser avant les essais d’Abu Dhabi, à l’issue de la saison de Formule 1 en cours. Procédons donc à un petit point en évoquant les cas de Raikkonen, Grosjean et cie.

Haas F1 : vers un duo Magnussen/Mazepin ou Perez ?

Concrètement, chez Haas, la situation n’est pas encore très claire. Car si, il y a quelques jours,  la Direction démentait l’arrivée de la famille Mazepin pour un rachat -ne serait-ce que partiel- de l’équipe, la rumeur reprend de la vigueur, annonçant même que la signature du fiston avec la formation américaine serait faite (chose révélée par Laurent Dupin sur Canal+). Sauf qu’à l’heure actuelle, ce dernier n’est pas encore éligible à la super-licence.

Bien sûr, que l’intéressé soit enrôlé ou non, une chose est acquise, le départ de Romain Grosjean. Désabusé, le tricolore se désolidarise régulièrement de son équipe. Alors que Kevin Magnussen est encensé régulièrement par Steiner. Dernièrement en raison de ses départs hallucinants, qui permettent à son équipe d’espérer les points durant quelques tours et de mettre en place des stratégies spécifiques. L’espoir, dans une écurie de fond de grille, c’est vital…Et clairement, un Hülkenberg n’apporterait pas grand chose de plus que le Danois (à part, peut-être un feedback plus pointu), avec le handicap de devoir réintégrer un nouveau pilote et donc, de repartir de zéro.

De notre côté, nous pensons donc que Kevin pourrait rester. Avec à ses côtés, soit Mazepin soit Perez. Avec, logiquement, une préférence pour le Mexicain, qui apporterait une vraie expertise, de l’expérience, un coup de volant dont on ne peut douter, le tout sans que Haas n’ait à changer de nom et donc, d’organisation. Le glas de Nico Hülkenberg ? Très certainement. A moins que…

Alfa Romo : Raikkonen-Schumacher, boucle bouclée ?

Chez Alfa Romeo la situation est sans doute plus claire. Kimi Raikkonen va probablement signer à nouveau. Mais si une surprise était annoncée ces prochains jours, à n’en pas douter, seuls Perez et Hülkenberg seraient les bons candidats à son remplacement. Là encore, le Mexicain aurait l’avantage. Et à coup sûr, l’un comme l’autre choisiraient plutôt Alfa Romeo que Haas, avec la perspective d’une saison 2021 plus stable.

Le deuxième baquet, pour sa part, est à 90% sûr d’être dévolue à Mick Schumacher. Même si l’on pense que les libres 1 du Grand-Prix de l’Eifel représentaient une formalité à remplir pour signer l’Allemand. Les dirigeants de Ferrari vont-ils tout de même le signer, sans attendre le test en question ? Possible. Nous misons donc sur un duo Schumacher/Raikkonen chez Alfa.

Hülkenberg sur le banc de touche, en misant sur le COVID ?

Pour Hülkenberg, donc, la saison 2021 paraît compromise. A moins que Red Bull et/ou Alpha Tauri ne soient prêts à engager des pilotes extérieurs à la filière. Chose envisagée, bien que non-prioritaire. Auquel cas, l’Allemand comme Perez seraient les mieux placés pour succéder à Kvyat et Albon. Mais le Mexicain pourrait aussi trouver facilement refuge en Indycar. Grosjean, pour sa part, irait en Formule E et en Endurance (Peugeot ?), pour un programme vraisemblablement mixte, comme le font beaucoup de pilotes dans ces deux disciplines.

Et quelle issue pour Kvyat ?

Concernant Hülkenberg, ses piges ont été convaincantes cette saison. Alors la meilleure chose à faire pour lui serait d’accepter un rôle de réserviste ou de rester très présent dans le paddock pour remplacer au pied levé un pilote l’an prochain. Chose qui pourrait à nouveau arriver, avec le COVID-19, que d’autres pilotes attraperont sans doute dans les mois/années à venir. Reste le cas Kvyat. Pilote qui, lui aussi, dispose de soutiens. Et si l’on peut penser que le Russe devra accepter un rôle de réserviste (chez Red Bull / Alpha Tauri ?) lui aussi, ne pas écarter totalement la perspective d’un baquet chez Haas. Equipe qui cherche de l’argent frais à terme très court.

A suivre…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR