Le Mag Sport Auto

WEC : La Toyota #7 vainqueure et championne à Bahreïn

WEC : La Toyota #7 aux 24 Heures du Mans 2019

La Toyota #7 s’est imposée aux 8 Heures de Bahreïn, manche de clôture du WEC ce 14 novembre. Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez s’offrent le titre Pilotes LMP1 du même coup.

Après l’affront des 24 Heures du Mans, l’équipage de la Toyota #7 tient sa revanche sur celui de la #8. Forts d’un succès aux 8 Heures de Bahreïn, Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez sont les nouveaux champions LMP1 du WEC, le championnat du monde d’Endurance.

Au terme de la saison, les trois hommes battent leurs équipiers sur le fil au classement général. Il n’y a toutefois pas eu match en piste, lors de cette dernière course. Suite à ses performances sur les épreuves précédentes, la #8 était en effet plombée d’environ cinq dixièmes au tour par le success handicap. Le trio de la #7 n’a donc pas eu à forcer. Il s’est imposé avec plus d’une minute d’avance sur la voiture soeur.

LMP2, Gabriel Aubry arrache la victoire

En LMP2, c’est la voiture du Jackie Chan DC Racing #37 qui s’est imposée. Emmenée par Ho-Pin Tung, Will Stevens et Gabriel Aubry, tout s’est fait dans les dernières minutes de la course. Au contact de la #38 du JOTA (Gonzalez – Da Costa – Davidson), Gabi Aubry s’est joué du trafic pour placer une attaque musclée mais efficace. Il a alors pris la tête avant de l’emporter pour 1’8 seconde.

Les championnats étaient pour leur part déjà joués, puisque Filipe Albuquerque, Phil Hanson et Paul Di Resta du United Autosports ne pouvaient être rattrapés. Les trois hommes ont conclu devant l’Alpine, au 4e rang du LMP2 à près de 30 secondes de la tête. Leur course a par ailleurs été marquée par un petit accrochage à l’entrée de la pit-lane, les astreignant à une pénalité.

GTE-Pro, le titre WEC pour Thiim et Sorensen

En GTE Pro, le titre Pilotes devait pour sa part encore trouver preneur. C’est désormais chose faite, avec l’Aston Martin #95 de Nicki Thiim et Marco Sorensen. Les deux hommes, arrivés en leader, ont conclu au 5e rang d’une course assez calme. Un résultat suffisant pour décrocher le titre.

En tête, les Porsche ont fait doublé, la #92 devant la #91. Seul un incident impliquant la Ferrari #51 est venu véritablement troubler cette épreuve. Au volant de cette dernière, James Calado a en effet tenté un dépassement audacieux sur une Porsche évoluant en GTE-Am. Les deux voitures se sont touchées occasionnant une crevaison pour la Ferrari et réduisant à néant ses espoirs de titre.

GTE-Am, les Français du AF Corse à la fête

Côté GTE-Am, la bataille pour le titre s’annonçait palpitante. L’écart séparant la #90 du TF Sport et la #83 du AF Corse culminait en effet à seulement huit points. En qualifications comme en début de course, tout semblait pourtant sourire à l’équipe britannique. Qualifiée 2e, l’Aston voyait la Ferrari rivale sombrer dans le classement en début de course.

François Perrodo, pilote bronze du trio, souffrait en effet dans son premier relais. Tout changeait cependant lorsque Nicklas Nielsen prenait les commandes. Dans un grand jour et bien aidé par un safety-car, le Danois raccrochait les leaders à deux heures du terme.

La situation s’inversait alors, puisque la Ferrari remontait jusqu’en 2e place, derrière la Porsche du Team Project 1. Dans le même temps, l’Aston descendait en 8e position. Nicklas Nielsen, Emmanuel Collard et François Perrodo s’offraient le titre, aux dépends de Salih Yoluc, Charles Eastwood et Jonathan Adam.

WEC, le top 3 par catégorie à Bahreïn

LMP1

  1. Toyota #7 (Conway – Kobayashi – Lopez)
  2. Toyota #8 (Buemi – Nakajima – Hartley)
  3. (Pas d’autre LMP1)

LMP2

  1. Jackie Chan DC Racing #37 (Tung – Aubry – Stevens)
  2. JOTA #38 (Gonzalez – Da Costa – Davidson)
  3. Racing Team Nederland #29 (Van Eerd – Van Der Garde – De Vries)

GTE-Pro

  1. Porsche GT Team #92 (Christensen – Estre)
  2. Porsche GT Team #91 (Bruni – Lietz)
  3. AF Corse #71 (Rigon – Molina)

GTE-Am

  1. Team Project 1 #56 (Perfetti – Ten Voorde – Bergmeister)
  2. AF Corse #83 (Perrodo – Collard – Nielsen)
  3. Dempsey-Proton Racing #88 (Al Qubaisi – Evans – Holzer)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR