Le Mag Sport Auto

WEC : Rebellion meilleur des autres, derrières les intouchables Toyota

L’écurie Rebellion Racing s’est bien sortie du piège japonais de Fuji, en décrochant une belle troisième place. Derrière les deux Toyota officielles, l’écurie suisse s’est extirpée de la meute sous la pluie, non sans avoir eu à lutter. De quoi compenser l’abandon de la voiture soeur…

Lotterer, Senna et Jani en grande forme

Belle performance, pour la Rebellion R13 no1, avec à son bord, l’équipage composé d’ André Lotterer, Neel Jani et Bruno Senna. Après un combat acharné sur une piste mouillée, le trio s’est finalement offert la troisième place, derrière les inaccessibles Toyota officielles. Moins de réussite, en revanche, pour la no3, contrainte à l’abandon suite à un gros contact avec le rail de sécurité.

Calim Bouhadra, vice-Président REBELLION
« Nous sommes très heureux de cet excellent résultat malgré la sortie plus qu’hasardeuse de la REBELLION N.3. Les différences de performances entre nous et Toyota sont encore là mais on va dans le bon sens avec les changements apportés par l’ACO et la FIA! Je tiens à les remercie de leur écoute et tout le Team REBELLION Racing espère revenir encore plus fort à Shanghaï ! »

Bart Hayden, Team manager
« Nous sommes heureux d’avoir eu une course sans problème pour la voiture N.1 et de monter sur la troisième marche du podium. Par contre, perdre la voiture N.3 de bonne heure est décevant, mais dans l’ensemble, nous pouvons tirer beaucoup de points positifs du week-end. Les performances des voitures ont été meilleures qu’à Silverstone, ce qui nous aidera à progresser encore lors de la prochaine course à Shanghai. »

Thomas Laurent, pilote N.3
« Début de week-end difficile, à chaque session de roulage c’était un pas en avant donc un point positif pour préparer l’auto ! Les mécanos ont fait encore une fois un super job pour remonter le moteur après l’essai libre 3 et nous permettre de faire une bonne qualification. Pour la course, je suis évidemment un peu frustré mais ça reste les risques du métiers. »

Neel Jani, pilote N.1
« Enfin une course qui a fonctionné pour nous jusqu’au bout et aucune surprise dans la dernière heure ou après la course. Nous en sommes satisfaits mais nous savons que nous devons continuer à travailler dur car les voitures SMP Racing nous mettent au défi pour en Team privées. »

Un résultat qui permet à Rebellion de conforter sa seconde place au championnat des écuries. Prochain rendez-vous pour le championnat WEC et le Team Rebellion Racing, à Shanghai, le 18 novembre prochain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR