Le Mag Sport Auto

WEC : SMP Racing, un podium à Spa malgré des problèmes

Le SMP Racing a pris 3èmes et 4èmes positions lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps. Un résultat positif, mais marqué par de nombreux problèmes.

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps se sont déroulées ce week-end. Sous une météo alternant soleil, pluie, grêle et neige, le SMP Racing a réussi à décrocher les 3èmes et 4èmes positions générales. Un résultat d’ensemble des plus positifs.

Parties depuis les 3èmes et 5èmes positions sur la grille, les voitures russes ont réussi à rester en piste, alors que la pluie commençait à tomber. Les deux prototypes ont même mené la course, l’espace d’un tour, lorsque que tout le monde se précipitait dans les stands.

Un risque qui ne s’avérait pas payant, la #11 et la #17 perdant du temps en slicks sous la pluie, et ressortant loin des Rebellion adverses. La première de longues procédures safety-car permettait cependant aux deux prototypes de revenir au contact. Stoffel Vandoorne reprenait même la tête, à la faveur des arrêts aux stands.

Problèmes en série

Mais tout à partir de là allait aller de travers pour le SMP Racing. Après 2h15 de course, la #17 perdait d’abord sa roue avant droite. Rentrée aux stands pour réparer, il fallait réinitialiser la voiture pour la démarrer. Une nouvelle perte de 30 secondes.

Devant, la SMP #11 bénéficiait des problèmes de la Rebellion #1 et de la Toyota #7 pour pointer au second rang. Une place qu’elle ne parvenait pas à garder, suite à un problème de boite de vitesses qu’explique Vitaly Petrov :

« Malheureusement au début de mon relais, j’ai perdu la 5ème vitesse et on a du faire le reste de la course avec seulement 4 vitesses sans être capable d’accélérer à fond. Nous aurions pu finir en seconde place si ça n’était pas arrivé. »

Ainsi la course s’achevait aux 3èmes et 4èmes places pour l’équipe russe. Un résultat ravissant Stoffel Vandoorne, qui effectuait sa première course LMP1 :

« C’était ma première course avec le SMP Racing (…) mais on a fait un super travail, surtout si l’on considère combien les conditions étaient difficiles. Le départ de la course était bon et Vitaly (Petrov) et Mikhail (Aleshin) ont réussi conduire jusqu’à la ligne d’arrivée, malgré la perte de la 5ème vitesse (…) C’est bien de finir sur le podium. »

Si dans l’ensemble le résultat est satisfaisant, les quelques problèmes de fiabilité devront être réglés au plus vite. Ce sont en effet les 24 Heures du Mans qui se dressent maintenant face aux voitures russes. Une dernière épreuve de la super-saison dans laquelle le duo Aleshin / Petrov jouera la 5ème place au classement général, face à la Rebellion #1.

https://twitter.com/svandoorne/status/1124750053334233090

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR