Le Mag Sport Auto

WEC: Toyota signe un doublé inattendu à Bahreïn

WEC : La Toyota #7

Bien aidé par les faits de course des premiers mètres, Toyota réalise le doublé aux 8 Heures de Bahreïn. United Autosports l’emporte en LMP2, alors qu’Aston Martin et Porsche se partagent la victoire en GTE Pro et Am.

Dire que les 8 Heures de Bahreïn ont souri à Toyota est un euphémisme. C’est en effet sur un doublé que le constructeur nippon quitte le circuit de Sakhir, la #7 devant la #8. Un résultat inattendu, au vu du success ballast toujours désavantageux pour les TS050 – Hybrid.

Toyota profite des erreurs de ses adversaires

Nulle part en qualifications, personne ne voyait déjà Toyota comme le grand favori. A plus de cinq et huit dixièmes, ces dernières se contentaient de la seconde ligne sur la grille. Ne devançant qu’une seule LMP1, la Ginetta #6 du du team LNT. En tête, la Rebellion #1 prenait la pole devant l’autre voiture du team LNT, la Ginetta #5.

Mais cela n’allait pas durer en course. Au coude-à-coude avec la Rebellion dans le premier enchaînement, Charlie Robertson perdait l’arrière de sa Ginetta dès le second virage. Entraînant avec lui le leader, il ouvrait la voie royale aux Toyota.

Indemne, la #7 s’échappait alors en tête, alors que la #8, victime d’un contact en tentant d’éviter le crash, ne pouvait résister. La course se figeait jusqu’au drapeau à damiers, que Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez franchissaient en vainqueur, devant la #8 et la #1. Leur deuxième succès de la saison, après Silverstone, en septembre dernier.

Cette victoire permet à la #7 de reprendre 8 points d’avance au championnat sur la voiture soeur. Rebellion pointe pour sa part au 2e rang des Equipes, 41 points derrière Toyota.

United Autosports maîtrise en LMP2

Du côté du LMP2, la course s’avérait plus propre. Partie depuis la pole position, la voiture du United Autosports contrôlait la situation. Le trio Albuquerque – Hanson – Di Resta remportait l’épreuve pour près de 30 secondes, devant le prototype du JOTA Sport.

La 3e place était quand à elle occupée par le Jackie Chan Racing. Malgré des problèmes d’essence, un excellent Will Stevens couvrait en effet le retour de dernière minute de Jean-Eric Vergne. Il sauvait ainsi le podium face à la voiture du G-Drive. A noter, enfin, le top5 de l’Alpine Signatech, emmenée par Thomas Laurent, André Negrao et Pierre Ragues.

Au championnat Pilotes, Gabriel Aubry, Ho-Pin Tung et Will Stevens dominent toujours de trois points devant Albuquerque et Hanson. Il en va de même pour le classement et les écarts du côté des Equipes, Jackie Chan DC Racing menant la danse devant United Autosports.

Au meurtre! Le suspens tué dans l’oeuf en GTE Pro

Comme à son habitude, le GTE Pro regorgeait pour sa part de suspens. Grâce à une BoP très équilibrée, Porsche, Aston Martin et Ferrari livraient en effet à une bagarre sans merci. Le tout sans perdre en intensité, alors que les Allemandes #91 et #92 lâchaient petit à petit. La faute à différents problèmes techniques et aux stands.

La bataille perdurait néanmoins jusqu’à près d’une demi-heure de la fin. A l’heure des derniers ravitaillements, la Ferrari AF Corse repartait des stands collée à l’Aston Martin #95… mais en faisant un tout petit peu patiner ses pneus. Une action minuscule, mais interdite. La sanction était immédiate puisque Miguel Molina écopait d’un Stop & Go.

De quoi laisser le champ libre à l’Aston Martin #95. L’équipage Sorensen – Thiim s’imposait devant la Ferrari de Molina – Rigon. Une autre Aston Martin, la #97 (Lynn – Martin) arrachait le podium dans les derniers instants à la Ferrari #51 (Calado – Pier Guidi).

Ce succès permet à Marco Sorensen et Nicki Thiim d’accroître leur avance au championnat Pilotes à 14 points. Mais Kevin Estre et Michael Christensen sont loin d’avoir dit leur dernier mot. De même, Aston Martin mène du côté des Constructeurs, mais seulement de 9 points, devant Porsche.

Pole et victoire pour la Porsche Project 1 en GTE Am

Du côté des amateurs, la Porsche Team Project 1 remportait l’épreuve des 8 Heures de Bahreïn. Partis en pole position, Keating, Ten Voorde et Bleekemolen devançaient simplement l’Aston Martin #98 (Dalla Lana – Turner – Gunn). Ils s’imposaient avec plus de 40 secondes d’avance.

La 3e marche du podium était quant à elle occupée par une autre Porsche, celle du Gulf Racing (Wainwright – Watson – Barker). A noter l’abandon de la Porsche du Dempsey – Proton Racing #88 (Al-Qubaisi – De Leener – Preining). Partie 2e et parmi les favorites, Al-Qubaisi l’envoyait malheureusement dans le mur, annihilant toute chance de briller.

Après Bahreïn, le championnat Pilotes est toutefois des plus disputés. Les deux premiers équipages possèdent en effet le même nombre de points. La paire Keating – Bleekemolen et le trio Collard – Perrodo – Nielsen sont respectivement leaders avec 73 unités. Situation similaire pour les Equipes, Team Project 1 et AF Corse se partageant la tête, avec chacun 73 points.

WEC: Le top3 par catégorie à Bahreïn

Voila qui vient conclure une première partie de saison disputée, aussi bien naturellement qu’artificiellement, dans toutes les catégories. Le championnat du monde d’endurance va désormais faire une pause de plus de deux mois. Avant de se retrouver aux USA, à Austin, pour l’épreuve Lone Star Le Mans. Une manche de six heures sur le circuit des Amériques.

Le top3 LMP1 à Bahreïn

  1. Toyota #7 (Conway – Kobayashi – Lopez)
  2. Toyota #8 (Buemi – Nakajima – Hartley)
  3. Rebellion #1 (Senna – Menezes – Nato)

Le top3 LMP2 à Bahreïn

  1. United Autosports (Hanson – Albuquerque – Di Resta)
  2. JOTA Sport (Gonzalez – Da Costa – Davidson)
  3. Jackie Chan DC Racing (Tung – Aubry – Stevens)

Le top3 GTE Am à Bahreïn

  1. Aston Martin Racing (Sorensen – Thiim)
  2. AF Corse (Rigon – Molina)
  3. Aston Martin Racing (Lynn – Martin)

Le top3 GTE Pro à Bahreïn

  1. Team Project 1 (Keating – Ten Voorde – Bleekemolen)
  2. Aston Martin Racing (Dalla Lana – Turner – Gunn)
  3. Gulf Racing (Wainwright – Watson – Barker)

https://twitter.com/FIAWEC/status/1205977653129428992

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR