Le Mag Sport Auto

WRC, l’avenir de Meeke est compromis

WRC Meeke 2016

Kris Meeke est un pilote très rapide, mais qui fait souvent des erreurs. Pilote spectaculaire et très souvent en train d’attaquer, le britannique ex pilote officiel Mini en WRC avait su relancer sa carrière l’an passé en devenant l’un des deux pilotes officiels chez Citroën. En 2014, Kris Meeke a terminé 7e du championnat avec 4 podiums et 8 temps scratch. Un résultat pas aussi bon qu’espéré mais une deuxième moitié de saison plus fiable malgré une victoire perdue sur une sortie en Allemagne. Confirmé pour une deuxième saison, tout comme son coéquipier Mads Ostberg, Kris Meeke est dans une situation très délicate. S’il est le seul pilote non-Volkswagen à avoir remporté un rallye en 2015, c’était en Argentine, son bilan est moins bon que l’an passé. D’autant plus que son coéquipier est le seul et unique pilote qui a su marquer des points à chaque rallye WRC en cette première moitié de saison et qu’il se bat avec Andreas Mikkelsen pour le titre de vice-champion du monde. Actuellement 6e au championnat, Meeke a plombé sa saison avec les deux derniers rallyes : Une sortie lors de la première « vraie » spéciale du rallye d’Italie et un tonneau au Shakedown au rallye de Pologne, de quoi irriter Yves Matton, Team Manager de Citroën Total Abu Dhabi WRT ! Le belge ne mâche pas ses mots et a confié sa déception et son agacement à nos confrères d’Autosport.com :

« Je ne suis pas prêt à entendre la moindre excuse lorsque vous sortez dans la première spéciale du rallye de Sardaigne puis dans le shakedown du rallye de Pologne, il n’y a rien que je puisse accepter comme excuse. Quand vous êtes à ce niveau, vous ne pouvez pas faire d’erreurs aussi importantes que celles-ci. Je sais que Kris avait des excuses et a su expliquer ses sorties, et je ne dis pas que c’est faux. Mais quand vous êtes un pilote professionnel qui a plus d’un an d’expérience sur cette voiture, vous devez connaître le comportement de votre auto et adapter votre pilotage à ce comportement. Il n’y a rien de plus à dire !« 

Kris Meeke n’a pas souhaité commenter la situation ni répondre aux spéculations qui évoquent un défaut de suspension, sur sa DS3 WRC, responsable de sa sortie en Pologne.

Concernant le futur Yves Matton est on ne peut plus clair :  » Cela place Kris dans une situation où il doit faire bien mieux dans la deuxième partie de la saison s’il veut une chance de garder son volant l’an prochain. Je ne décide de rien avant le dernier rallye de la saison en ce qui concerne les pilotes qui piloteront pour nous en 2016. En deux rallyes, il a complétement détruit sa victoire en Argentine. C’est à Kris de faire le boulot maintenant, la balle est dans son camp. Il sait ce qu’il y a à faire et ce qu’il veut faire.« 

Des propos sans concession mais logiques au regard de la situation. Des mots que Jost Capito, Team Manager de Volkswagen Motorsport, a dû avoir à l’encontre de Jari-Matti Latvala qui réalise l’une de ses, si ce n’est la plus mauvaise, de ses saisons et qui pointe 4e au Championnat. La saison 2016 risque de voir arriver de nouveaux pilotes en WRC… si certains reproduisent dans les mois à venir leur début de saison. Kris Meeke et Jari-Matti Latvala seront donc très attendus au Rallye de Finlande (30 Juillet – 2 Août).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR