Le Mag Sport Auto

WRC, Loeb décroche une magnifique victoire en Catalogne !

WRC, Loeb décroche une magnifique victoire en Catalogne !

Ce dernier Rallye de Catalogne 2018 aura été l’un de plus intenses de ces dernières années ! Si Ott Tänak dominait avant sa crevaison, la suite des évènements a offert un sacré spectacle. Ce matin, Sébastien Loeb a fait un très bon choix de pneus. Le seul pilote parti en pneus durs a pris la tête du Rallye. Alors qu’avant la Power Stage il n’y avait que 3s6 entre les deux premiers au final, c’est bel et bien Sébastien Loeb qui gagne cette avant-dernière manche du WRC 2018 !

WRC, victoire de Sébastien Loeb au Rallye de Catalogne 2018 !

Quel final ! Avec son très bon choix de pneus ce matin, Sébastien Loeb a pris la tête du rallye dès la première spéciale du jour. Puis, a conforté sa position dans la suivante. Dans l’ES17, Jari-Matti Latvala a tapé et déjanté alors qu’il était virtuellement en tête de l’épreuve. Dans le même temps, Sébastien Loeb a calé dans un rond point et Sébastien Ogier signait le meilleur temps. Ainsi, avant la dernière spéciale du jour les 5 premiers pilotes se tenaient en moins de 17s !

Dans la Power Stage, Ott Tänak est allé décrocher le meilleur temps. Et, Thierry Neuville a été très malchanceux en tapant une pierre et perdant de précieuses secondes, une place au général et des points sur Ogier ! Et puis, Sébastien Loeb a parfaitement géré face à Sébastien Ogier et est allé chercher une superbe victoire. La 79e de sa carrière… presque six ans après la dernière ! Épatant !

En WRC-2, Kalle Rovanperä a continué son superbe rallye. Le jeune finlandais de 17 ans s’offre une belle victoire de haut rang face à une concurrence très relevée et sur un rallye qu’il découvrait ! Il termine même devant le tout nouveau champion WRC-2, Jan Kopecky. Pour son grand retour en WRC, Petter Solberg a connu quelques difficultés ce week-end mais s’offre un beau podium. Une belle pub pour la nouvelle Volkswagen Polo Gti R5. Mais, encore une fois, c’est une Skoda Fabia R5 qui gagne ! Et c’est même un doublé pour la voiture tchèque. Kajetan Kajetanowicz s’offre une belle quatrième place. Juste devant Nil Solans. L’espagnol est passé tout prêt d’un podium à domicile avant de commettre une erreur dans l’ES15.

Au championnat, tout se jouera en Australie ! Titre pilotes et constructeurs. Une première depuis 2011 pour le titre pilote. Sébastien Ogier passe en tête du championnat face à Thierry Neuville. La faute à cette crevaison dans les derniers kilomètres de la Power Stage. Le final s’annonce épique !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR