Le Mag Sport Auto

WRC, Monte-Carlo, triplé Volkswagen !

Ce n’était pas arrivé depuis 2003 (avec des voitures d’une même team, 2009 avec des voitures d’une même marque), le Rallye Monte-Carlo a été le théâtre d’un triplé Volkswagen MotorSport ! De quoi commencer la saison de manière impériale. Après la révélation Sébastien Loeb en 2003 devant Colin McRae et Carlos Sainz (ce qui n’était pas rien), voici la confirmation Sébastien Ogier. Le double champion du monde des rallyes remporte sa 25e victoire en WRC, la 3e au Monte-Carlo et la première de 2015. Le point commun avec 2003 ? Loeb ! On l’attendait pour la victoire finale, mais après sa sortie dans l’ES8, il n’était là que pour le fun… et c’est ce qu’il était venu chercher. Du fun qui lui offre une 8e place au général et 2 points bonus dans la Power Stage ! Un bon résultat pour un « retraité ».

Cette dernière journée du Monte Carlo 2015 aura été marquée par l’abandon de Robert Kubica. Dès l’ES13, le polonais rencontrait des problèmes de surchauffe de freins. Dans la spéciale suivante, alors qu’il venait de signer le meilleur temps provisoire (6e temps au final) Kubica perdait ses freins et sortait. Deux roues arrachées, et plus de freins… fin du rallye pour l’ancien pilote de F1 qui aura remporté 4 scratchs sur 15, et qui aura marqué les esprits par son coup de volant. Martin Koci, en lutte pour son premier podium en WRC-2 s’est fait piéger par de la glace et sort dans cette ES14, qui passait par le Col du Turini. Un déception pour le slovaque qui aura réalisé un superbe rallye pour sa première sur une R5 en mondial !

Le week-end était résolument français. Sébastien Ogier (WRC), Stéphane Lefebvre (WRC-2), Quentin Gilbert(WRC-3) et François Delecour(RGT) ont tous remporté leur catégorie respective ! On soulignera également les bons résultats de Sébastien Chardonnet (DS3 WRC) qui termine 47e après ses soucis lors de la première journée et sa sortie hier. Eric Camilli aura brillé, aussi, pour sa première en Ford Fiesta R5. Il termine 15e et 4e en WRC-2. Terry Folb, pour une première en WRC-3, a montré de belles choses. Tout comme Matthieu Margaillan (Skoda Fabia S2000, 17e) ou encore Quentin Giordano (6e en WRC-2, 21e au général). Un week-end tricolore donc.

Du côté des WRC, Ott Tänak aura retrouvé assez rapidement ses vieux démons. S’il a montré du très bon et était 4e avant de sortir, il termine ce Monte-Carlo 2015 18e à près de 20 minutes de la tête de la course. Chez Citroën on regrettera d’avoir nominé Kris Meeke et Sébastien Loeb au championnat constructeurs… puisque c’est Mads Ostberg (2e pilote officiel Citroën) qui fait le meilleur résultat. Il termine 4e de ce 83e Monte-Carlo sur une Citroën DS3 WRC version 2014 ! Andreas Mikkelsen, 3e, était lui aussi sur une Polo R WRC version 2014. Tout comme les deux Hyundai engagées. Thierry Neuville aura su conjurer le mauvais sort et terminer son premier Monte-Carlo en devançant son coéquipier, Dani Sordo expert de ce rallye, pour 0.8s ! Jari-Matti Latvala voulait absolument terminer le rallye, si possible « au mieux à la 4e place ». Le vice champion du monde des rallyes 2014, réalise finalement son meilleur résultat au Monte-Carlo et se place second, juste derrière Ogier !

Rendez-vous en Suède, du 12 au 15 Février, pour la 2e manche du WRC 2015. En attendant, voici le top 10 final de ce Monte-Carlo 2015 :

1. S. OGIER Volkswagen Polo R WRC
2. JM. LATVALA Volkswagen Polo R WRC +58
3. A. MIKKELSEN Volkswagen Polo R WRC +2:12.3
4. M. OSTBERG Citroën DS3 WRC +2:43.6
5. T. NEUVILLE Hyundai i20 WRC +3:12.1
6. D. SORDO Hyundai i20 WRC +3:12.9
7. E. EVANS FORD FIESTA RS WRC +5:23.7
8. S. LOEB Citroën DS3 WRC +8:34.7
9. M. PROKOP FORD FIESTA RS WRC +9:54.8
10. K. MEEKE Citroën DS3 WRC +10:55.6

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR