Le Mag Sport Auto

WRC, Ogier chez Citroën, quid de M-Sport ?

WRC, Ogier chez Citroën, quid de M-Sport

C’est la grosse information du jour, Sébastien Ogier roulera chez Citroën Racing en 2019 et 2020. Maintenant, M-Sport et Malcolm Wilson doivent rebondir pour essayer de limiter la casse en WRC la saison prochaine. Retour à la case départ pour M-Sport.

WRC, le manque d’engagement de Ford a poussé Ogier chez Citroën.

Dans une interview accordée à l’équipe, Sébastien Ogier donne l’une des raisons de son choix de revenir chez Citroën Racing. Ainsi, le quintuple champion du monde des rallyes, explique :

« En fin d’année dernière, Ford me paraissait motivé pour nous aider davantage et nous permettre de hausser notre niveau cette saison mais malheureusement, j’ai été un peu déçu de ce côté-là. Je n’ai pas senti le support escompté et continuer dans ces conditions-là n’était pas possible pour moi. »

M-Sport continue de tout faire « maison » face à des écuries au soutien officiel bien plus important. Mais, avec Sébastien Ogier au volant, il y avait encore de quoi espérer figurer en haut de l’affiche. Espérons, d’ailleurs, que Sébastien Ogier ne relâche pas la pression afin d’aller jouer le titre jusqu’au bout face à Neuville et Tänak. Et, ainsi, offrir un beau doublé à M-Sport qui a eu plus de mal cette saison que l’an passé. La faute, aussi, à un Elfyn Evans qui ne fait pas le poids en remplaçant d’Ott Tänak. Et, cela impacte les résultats.

Ainsi, pour 2019, Malcolm Wilson (patron de M-Sport) déclare ne pas baisser les bras mais ne pas vouloir précipiter les choses :

« Nous travaillons sur différents dossiers, des négociations sont en cours. Mais, nous n’allons pas nous précipiter. On a déjà Teemu Suninen sous contrat pour 2019. On est en WRC depuis longtemps, donc le but c’est d’y rester. »

Visiblement, Dani Sordo et Hayden Paddon pourraient refaire une année « à mi-temps » chez Hyundai. Il resterait alors Craig Breen, Mads Ostberg, Esapekka Lappi, Jari-Matti Latvala et Elfyn Evans, dans les pilotes actuels, à caser. Pour ce dernier, les chances de prolonger semblent minces. N’oublions pas Kris Meeke, même s’il semble plus proche de Toyota que de M-Sport. On parle également d’un retour d’Eric Camilli, mais un Pontus Tidemand semble plus mûr pour le WRC.

A noter que Red Bull devrait suivre Sébastien Ogier chez Citroën. De quoi donner un peu de poids à un pilote avec un petit sponsor derrière. On se souviendra de 2013 où M-Sport roulait avec quatre Ford Fiesta RS WRC grâce à Nasser Al-Attiyah. On avait, ainsi, eu le qatari, Thierry Neuville, Mads Ostberg et Evgeny Novikov comme pilotes officiels dans deux teams différentes. Puis, M-Sport avait tenté différentes combinaisons les saisons suivantes :  un duo Hirvonen/Evans en 2014, puis Tänak/Evans en 2015 avant un duo Ostberg/Camilli en 2016.

Les paris sont parfois risqués/osés chez Malcolm Wilson. Alors, que nous réserve l’équipe britannique pour 2019 ? La réponse dans les semaines/mois à venir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR