Le Mag Sport Auto

WRC, Ott Tänak offre la victoire à Dani Sordo dans l’ultime spéciale du Rallye d’Italie !

WRC, Ott Tänak offre la victoire à Dani Sordo dans l'ultime spéciale du Rallye d'Italie !

Alors qu’on pensait que cette dernière journée du Rallye d’Italie-Sardaigne serait sans surprise, voici que la Power Stage a été salvatrice pour les pilotes Hyundai Motorsport. Suite à une erreur d’Ott Tänak, Dani Sordo remporte sa deuxième victoire en WRC et Andreas Mikkelsen monte sur le podium !

WRC, un tête-à-queue qui coûte cher à Ott Tänak !

Promis à une belle troisième victoire consécutive, et alors qu’il avait 26s7 d’avance sur Dani Sordo avant la Power Stage, Ott Tänak a tout perdu dans les derniers kilomètres du Rallye d’Italie-Sardaigne 2019. Après un tête à queue, l’estonien a perdu sa direction assistée. Finissant la spéciale en troisième, le pilote Toyota lâche deux minutes dans l’affaire. Il tombe au cinquième rang à plus d’une minute trente du vainqueur… Dani Sordo ! L’espagnol décroche ainsi sa deuxième victoire de sa carrière en WRC. Une victoire largement méritée même si elle arrive aux dépends de Tänak qui avait été le plus rapide ce week-end.

Andreas Mikkelsen, quatrième avant la Power Stage avec 5s9 de retard sur Elfyn Evans, a sorti la grosse attaque. Le norvégien remporte la Power Stage et décrochait la quatrième place… avant les soucis de Tänak. Au final, le pilote Hyundai Motorsport monte sur la troisième marche du podium. Une belle réussite pour Mikkelsen, sacrifié au profit de Loeb sur le Rallye du Portugal. Hyundai Motorsport frappe un grand coup au championnat constructeurs en plaçant deux pilotes sur le podium. Une belle opération. A l’inverse, pour Thierry Neuville, le week-end fut délicat. Le belge termine sixième et n’aura pas su profiter des déboires d’Ogier pour passer devant le français au championnat.

Chez M-Sport, beau week-end également. Teemu Suninen, désormais copiloté par Jarmo Lehtinen (ex-copilote de Mikko Hirvonen), décroche son premier podium de la saison en terminant deuxième à 13s7 de Sordo. De son côté, Elfyn Evans n’aura pas su résister à Andreas Mikkelsen mais termine à une belle quatrième place. Esapekka Lappi et Kris Meeke terminent respectivement 7e et 8e. Ils devancent les deux pilotes Skoda Motorsport qui complètent le top 10 de ce Rallye d’Italie-Sardaigne 2019.

WRC-2 : Katsuta en feu, les Skoda devant.

Alors qu’il était en route vers une belle victoire, Takamoto Katsuta a vu le moteur de sa Ford Fiesta R5 prendre feu dans l’ES17 alors qu’il était en tête du WRC-2. Une fin cruel après un rallye solide et une victoire qui lui tendait les bras. Longtemps en tête du WRC-2 avant de crever, Pierre-Louis Loubet remporte la « division 2 » du championnat du Monde des Rallyes sur cette 8e épreuve de la saison. Le français décroche donc une seconde victoire cette saison après celle acquise au Portugal. Kajetan Kajetanowicz n’aura pas tenté de diable pour aller chercher Loubet. Néanmoins, le polonais, triple champion ERC, obtient une belle deuxième place. Simone Tempestini complète le podium devant le jeune Marco Bulacia (18 ans). Malgré ses nombreux déboires ce week-end, Ole Christian Veiby termine à une assez bonne cinquième place.

En WRC-2 Pro, la victoire revient logiquement à Kalle Rovanperä. Le jeune finlandais prouve que même sur un terrain cassant et un rallye très difficile il peut prendre le dessus sur son expérimenté coéquipier, Jan Kopecky. C’est un nouveau doublé pour Skoda Motorsport qui domine donc le WRC-2 Pro. Mads Ostberg, victime de soucis mécaniques au début du rallye, le norvégien a su briller le reste du week-end. Ainsi, le pilote Citroën Racing a été le plus rapide sur le reste des spéciales mais termine troisième de la catégorie. Gus Greensmith termine quatrième malgré un rallye transparent et plombé par de nombreuses erreurs et soucis mécaniques.

En JWRC, Jan Solans remporte la catégorie Junior en Italie. Après un beau duel avec Dennis Radström, l’espagnol triomphe. Le frère de Nil Solans décroche sa première victoire de la saison. Tom Kristensson complète le podium. Mauvaise opération pour l’américain Sean Johnston qui a dû abandonner dans la Power Stage. Dommage.

Le WRC prend ses congés d’été. En effet, le prochain rendez-vous de la saison est le mythique Rallye de Finlande qui se déroulera le premier week-end d’août !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR