Le Mag Sport Auto

WRC, Rallye du Mexique, Meeke leader

wrc rallye du mexique 2017

Après l’annulation des deux premières spéciales du jour, le Rallye du Mexique a repris ses droits dans la nuit. Si beaucoup de pilotes ont rencontré des problèmes mécaniques, Kris Meeke a été épargné et s’offre le fauteuil de leader. La C3 WRC a su bien résister à la chaleur et à l’altitude.

WRC, soucis mécaniques en cascade au Mexique.

Le leader du championnat a été le premier a rencontré des problèmes mécaniques. Souci de surchauffe moteur sur la Yaris WRC de Jari-Matti Latvala. Le finlandais, qui balayait en plus, limite la casse et se retrouve 8e à 2 minutes 30 du leader. Lorenzo Bertelli s’est même arrêté dans la première, et plus longue, spéciale de la journée. Il y a perdu plus de 20 minutes, le temps de faire refroidir son moteur.

Ensuite, ce fut le tour des Hyundai i20 Coupé WRC d’avoir des soucis mécaniques. Le premier touché fut Hayden Paddon. Le néo-zélandais, alors troisième perd près de deux minutes dans les 3 SSS de la fin de la journée. Il est désormais septième à plus de deux minutes du leader. Le pire fut pour Dani Sordo. Troisième a l’issue de la sixième spéciale, et à 21s du leader, il a vu son rallye s’effondrer dans ces SSS. Après l’ES6, il n’a pas été autorisé à prendre le départ de l’ES7 suite à son problème mécanique. Temps forfaitaire de 5 minutes dans les deux dernières spéciales du jour pour l’espagnol. Il se retrouve désormais 15e à 10 minutes de Kris Meeke, leader du rallye. Triste conclusion du jour pour le pilote Hyundai. Enfin, Thierry Neuville a eu aussi des soucis mécaniques sur sa i20 Coupé N°5 mais a eu, pour une fois, de la chance. Il termine cette journée de course à la troisième place à un peu plus de 56s de Meeke.

Meeke, roi du Mexique pour cette première journée.

Avec sa position sur la route, tout le monde l’attendait. Et Kris Meeke n’a pas raté son rendez-vous ! Avec son scratch dans El Chocolate 2 (54.90kms), le pilote Citroën a pris la tête du rallye et ne l’a pas quittée après. Il est désormais leader du rallye, devant Sébastien Ogier. Quatrième, Juho Hänninen, réalise un début de rallye solide et sans erreurs. Il a aussi esquivé les problèmes mécaniques de son coéquipier Latvala. Enfin, Stéphane Lefebvre réalise un beau début de rallye et se classe sixième. Les World Rally Cars 2017 souffrent au Mexique. La chaleur et l’altitude pourraient bien redistribuer les cartes du rallye. C’est un peu la loterie, de savoir qui n’aura pas de problèmes mécaniques et pourra jouer la victoire.

En WRC-2, Eric Camilli apprendra qu’il ne faudra pas sauter de joie trop vite. Tout heureux de faire le meilleur temps dans El Chocolate, le français s’est vu reprendre pas Pontus Tidemand dès la spéciale suivante. Des soucis mécaniques l’ont empêché d’essayer de reprendre un peu de temps dans les SSS du jour. Benito Guerra Jr, sur une Skoda Fabia R5, est troisième devant Hubert Ptaszek qui sombre au classement à plus de 34 minutes du Tidemand !

Rendez-vous cette après midi pour la suite du Rallye du Mexique 2017.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR