Le Mag Sport Auto

WRC, Sébastien Ogier prend la tête du Rallye de Turquie

WRC, Sébastien Ogier prend la tête du Rallye de Turquie

L’édition 2018 du Rallye de Turquie a dû rendre les différents équipages plus prudents, ce samedi après-midi étant bien plus calme que l’an passé. Si Esapekka Lappi a su rendre la pareille à Sébastien Ogier durant toute la journée. Mais, une petite erreur dans l’ES12 lui coûte la tête du rallye. En WRC-2, Kajetan Kajetanowicz conforte son statut de leader.

WRC, Ogier pour deux dixièmes devant Lappi.

Suite à une petite erreur dans l’ES12, Esapekka Lappi a vu Sébastien Ogier lui passer devant. Dans la suivante, le finlandais a repris une grande partie de son retard et pointe à seulement deux dixièmes du six fois champion du monde des rallyes. Néanmoins, dans le contexte actuel, il était écrit d’avance qu’Ogier passerait devant Lappi. Demain, les deux pilotes Citroën Racing n’auront plus qu’à éviter les embuches et gérer la grosse minute d’avance qu’ils ont sur Andreas Mikkelsen, troisième. Mais, le norvégien devra surveiller Teemu Suninen. Le finlandais est à 9s8 et semble tout à fait capable de remonter sur le podium.

Derrière, les écarts sont creusés et les positions ne devraient pas trop bouger. Sauf crevaison ou erreur. Ainsi, Dani Sordo est cinquième à plus de deux minutes d’Ogier. Jari-Matti Latvala se classe sixième à plus de 3 minutes des Citroën, juste devant son coéquipier Kris Meeke. Thierry Neuville est à une minute des deux Toyota et possède plus de deux minutes d’avance sur Pontus Tidemand, neuvième. Kajetan Kajetanowicz complète le top10 en tant que leader du WRC-2 et des R5.

Dans la catégorie inférieure, Jan Kopecky, alors leader du WRC-2 Pro, a crevé. Le tchèque termine la journée à une minute de Gus Greensmith. Le pilote M-Sport est deuxième de la catégorie R5 à un peu moins d’une minute de Kajetan Kajetanowicz qui réalise un rallye parfait pour le moment. En WRC-2, le jeune bolivien Marco Bulacia est deuxième devant Fabio Andolfi et Henning Solberg. Sauf problème mécanique ou sortie, le classement devrait en rester là.

Suite à son abandon de ce matin, Ott Tänak pointe à la 17e place du classement général. Néanmoins, en l’état actuel des choses, l’estonien reste leader du championnat avec, désormais, 15 points d’avance sur Sébastien Ogier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR