Le Mag Sport Auto

Wtcc : Tarquini, Lada et Loeb concluent en beauté (Qatar)

Sébastien Loeb Racing

Le championnat WTCC 2016 vient de se conclure, le week-end dernier, sur le circuit de Losail, au Qatar. Un final sans enjeu puisque José-Maria Lopez et Citroën Racing avaient déjà décroché les titres pilotes et constructeurs. Restait donc, pour la firme tricolore, à conclure sur une victoire avant de tirer sa révérence. Malheureusement pour Citroën, les choses ne se sont pas passées comme prévu…

Wtcc : Tarquini, stop ou encore ?

Si une Citroën C-Elysée était bel et bien en pole position de la course 1 grâce à la grille inversée, cette dernière, pilotée par Max Chilton, ne sera pas parvenue à s’imposer. Qui plus est, cette pole était à mettre sur le compte du Sébastien Loeb Racing et non de l’équipe officielle. Gabriele Tarquini, deuxième sur la grille de départ, profite d’un restart pour déborder Chilton. L’ Italien ne lâchera plus le commandement jusqu’au drapeau à damier. Une ultime victoire pour Lada qui, comme Citroën, ne sera plus présente en WTCC la saison prochaine…

Sur le podium, Tom Chilton offre un nouveau podium au Sébastien Loeb Racing en terminant deuxième, devant la Honda Civic de Rob Huff. Yvan Müller place la meilleure des C-Elysée officielles au quatrième rang, devant la Honda de Norbert Michelisz, qui devance les deux Volvo Polestar officielles. Polestar, Honda, deux équipes qui joueront sans doute les premiers rôles la saison prochaine. De son côté, en s’imposant à nouveau en Wtcc, Gabriele Tarquini parviendra peut-être à convaincre une équipe de l’engager la saison prochaine…

En course 2, c’est à nouveau le Seb Loeb Racing qui s’élance en pole position. Mehdi Bennani, en dépit d’une nouvelle intervention de la voiture de sécurité et de l’arrivée de la pluie, signe sa troisième victoire en carrière. Belle performance pour la C-Elysée non-officielle. Polestar s’offre un beau podium avec Thed Björk, deuxième, suivi de la Citroën officielle de José-Maria Lopez, qui met fin à son aventure en Wtcc avec le constructeur français de belle manière. Malgré tout, la marque aux chevrons tire sa révérence sans éclats sur ce meeting au Qatar.

Reste, maintenant, à compléter le plateau 2017, particulièrement incertain avec les retraits de Citroën Racing -et de ses deux pilotes- et de Lada Sport. Qui sera en mesure de dominer la saison prochaine ? Honda ? Volvo Polestar ? Réponse dans quelques mois…Place au classement complet de la course 2 de WTCC au Qatar.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR